Passer au contenu principal
 
 
 
 
Excerpt CK:

Dans «First report the findings: genuine balance when reporting CTE », une lettre publiée récemment dans le journal Lancet Neurology, le professeur Kevin Brand et plusieurs collègues américains s’unissent pour répondre à un point de vue exprimé par William Stewart et 60 coauteurs, et ainsi offrir un angle de santé publique au débat sur l’encéphalopathie traumatique chronique (ETC). Diagnostiquée par la structuration des tissus cérébraux, l’ETC a été associée à divers troubles neurologiques, notamment à des modalités comportementales, cognitives et liées à l’humeur. Son lien apparent avec les traumatismes crâniens à répétition, comme ceux subis par les athlètes qui pratiquent des sports de contact, soulève de grandes préoccupations.

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert