Passer au contenu principal
 
 
 
 
 

Conseil consultatif des programmes de santé 

Le Conseil consultatif des programmes de santé de l’École de gestion Telfer est composé de représentantes et représentants de divers établissements et de différentes sphères du système de santé. Forts d’une longue expérience touchant divers aspects de la gestion des services de santé, les membres du Conseil consultatif travaillent en collaboration avec la vice-doyenne ou le vice-doyen des programmes professionnels des cycles supérieurs, la directrice ou le directeur du programme de MGSS et du volet pour cadres, ainsi que la directrice ou le directeur des programmes pour cadre de Telfer. 

Le Conseil consultatif a pour mandat de conseiller l’École de gestion Telfer en ce qui a trait à la pertinence du contenu des cours et des mécanismes de formation, aux moyens d’étendre son influence dans le domaine de l’enseignement de la gestion des services de santé, et à ses relations avec les organisations du réseau de la santé. De plus, il formule des recommandations relativement aux programmes en place ou à venir, aux questions d’actualité et aux nouvelles orientations en gestion des services de santé, et propose des collaborations et partenariats. 

À Telfer, nous croyons fermement que, pour continuer d’évoluer et de relever les nouveaux défis, le réseau de la santé doit s’appuyer sur l’expertise de leaders bien au fait des pratiques exemplaires et des bons principes de gestion des services de santé. De concert avec le Conseil consultatif des programmes de santé, nous pouvons contribuer à un Canada plus en santé pour tous.

Rencontrez le conseil consultatif des programmes de santé 

Cadre créative et dynamique, Helen Angus a cheminé dans le secteur public pendant une trentaine d’années, dont 20 ans au gouvernement de l’Ontario et 10 ans dans des organismes gouvernementaux, en plus d’avoir travaillé 4 ans dans les services de conseil en gestion.

De juin 2018 à septembre 2021, elle a occupé le poste de sous-ministre de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario; pendant cette période, elle a dirigé la stratégie d’intervention face à la pandémie de COVID-19 ainsi que le plus ambitieux projet de modernisation du secteur de la santé depuis plusieurs décennies. Par ailleurs, elle a exercé les fonctions de sous-ministre pour plusieurs autres portefeuilles : Secrétariat du Conseil du Trésor; Commerce international; Condition féminine; Affaires des personnes âgées; et Affaires civiques, Immigration et Commerce international. Bien qu’elle ait fait carrière surtout dans le secteur de la santé, où elle a piloté de nombreuses initiatives de transformation des organisations et des systèmes, elle est également une leader polyvalente qui cumule plus de quatre ans d’expérience au sein des organismes gouvernementaux centraux.

Helen Angus est titulaire d’une maîtrise ès sciences en planification de l’Université de Toronto.

Sarah Downey est une leader chevronnée cumulant plus de 25 années de carrière dans le secteur de la santé au sein d’organisations communautaires, de centres universitaires et de grands complexes hospitaliers. En 2022, elle a été nommée présidente-directrice générale du Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), le plus grand hôpital d’enseignement en toxicomanie et santé mentale au Canada et un centre de recherche de calibre mondial dans ce domaine.

Au cours des sept années précédentes, elle a exercé les fonctions de présidente-directrice générale de l’Hôpital Michael Garron, un grand hôpital d’enseignement communautaire de Toronto, où elle a dirigé un projet de développement de 500 millions de dollars et joué un rôle de premier plan auprès du réseau East Toronto Health Partners, l’une des premières équipes Santé Ontario.

Au cours de sa carrière, Sarah a progressivement gravi les échelons au CAMH, au Réseau universitaire de santé, puis à l’Hôpital d’Ottawa. Elle a fourni un apport considérable au secteur de la santé de l’Ontario, notamment dans la lutte contre le cancer, la santé mentale, la planification des immobilisations, la planification stratégique, la sécurité et le mieux-être au travail, et le développement communautaire.

Sarah Downey a été membre de nombreux conseils et comités provinciaux et nationaux. Elle siège actuellement au conseil d’administration de l’Association des hôpitaux de l’Ontario, qu’elle a aussi présidé. Par ailleurs, elle s’est vu décerner la médaille R. Trudeau, l’honneur le plus prestigieux accordé par l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa à ses diplômées et diplômés.

Parfaitement bilingue, Mme Downey est titulaire d’un baccalauréat en sciences spécialisé en biologie de l’Université du Nouveau-Brunswick et d’une maîtrise en gestion des services de santé de l’Université d’Ottawa. Elle détient par ailleurs le titre de leader certifiée du Collège canadien des leaders en santé.

Debbie Fischer, B. Sc., M.G.S.S., L.R.H.A, IAS.A, a exercé diverses fonctions dans les secteurs de la santé public et privé, notamment comme vice-présidente directrice à la stratégie et au développement organisationnel à l’Hôpital Mount Sinai et sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Auparavant, elle a occupé plusieurs postes de haute direction en services-conseils au sein de cabinets de services professionnels internationaux.

Elle est aujourd’hui dirigeante associée chez KPMG, où elle offre ses conseils en matière de changement organisationnel et de transformation de systèmes à grande échelle à une clientèle des services de santé. Elle est également cadre en résidence à l’École de gestion Rotman. Depuis quelques années, elle siège à plusieurs conseils d’administration, notamment ceux des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), du Régime de retraite des employés municipaux de l’Ontario (OMERS) et de l’Hôpital général North York.

Mme Fischer est mentore auprès des étudiantes et étudiants en administration des affaires qui souhaitent faire carrière dans les services de santé, les aidant avec dévouement à développer leur leadership.

Titulaire d’un baccalauréat en sciences en neurobiologie et physiologie comparative de l’Université McGill et d’une maîtrise en gestion des services de santé de l’Université d’Ottawa, elle détient en outre le titre de leader en ressources humaines agréé, en plus d’être membre agréée de l’Institut des administrateurs de sociétés. La médaille R. Trudeau, l’honneur le plus prestigieux accordé par l’École de gestion Telfer à ses diplômés, lui a été décernée.

Feisal Keshavjee est vice-président principal, Partenariats en santé et conception de systèmes à CBI Santé, l’un des plus importants fournisseurs de soins à domicile et de services de réadaptation au Canada. Ce leader accompli a connu toutes les sphères du système de soins de santé : scène politique, secteurs public et privé, grandes sociétés et entreprises en démarrage. En Alberta, il a participé à la restructuration et à la régionalisation du système de soins de santé dans les années 90. Il a également été directeur pour Ernst & Young dans la région Asie-Pacifique, où il a travaillé à l’intégration après fusion de nombreuses sociétés en Nouvelle-Zélande, en Australie et en Malaisie.

Il a occupé les postes de directeur du développement commercial à la Faculté de médecine de l’Université de Calgary, directeur général de GE Santé, président-directeur général d’un grand service de radiologie à Calgary et président-directeur général d’une entreprise en démarrage en technologies de la santé. 

Ces dernières années, M. Kechavjee a été actif dans le secteur des technologies de la santé en Alberta. Dès l’automne 2022, il sera chargé de cours à l’Université de Calgary en matière de financement des nouvelles entreprises et de médecine de précision. Avant de prendre ses fonctions à CBI Santé, il a dirigé un cabinet de services-conseils dans le secteur des soins de santé et a participé à plusieurs missions portant sur la planification stratégique, la croissance des affaires, la diligence raisonnable, la négociation, la planification de projets et l’excellence opérationnelle.

M. Kechavjee vient tout juste de terminer un mandat de président du Collège canadien des leaders en santé, une association professionnelle regroupant plus de 4 000 leaders et têtes dirigeantes du secteur de la santé. Il siège actuellement aux conseils d’administration d’une société d’intelligence artificielle (IA) dans le domaine de l’imagerie médicale, et d’un prestataire de soins de longue durée à but non lucratif. Il est également coprésident de l’Alberta Continuing Care Association.

Le Dr Alika Lafontaine est un médecin autochtone d’ascendance crie et anishinaabe du territoire régi par le Traité no 4, situé dans le sud de la Saskatchewan. C’est un médecin primé, un conférencier, un consultant en harmonisation et le premier autochtone désigné par la publication Medical Post comme un des 50 médecins les plus influents.

Après avoir obtenu son baccalauréat en sciences à l’Université des Premières Nations du Canada, il a fait son doctorat en médecine à l’Université de la Saskatchewan, puis une spécialisation de cinq ans en anesthésiologie. Pendant ses années de spécialisation, il a été élu « Prochain grand premier ministre du Canada », remportant le concours de la CBC en proposant un programme axé sur le renouement de la relation scellée par traité entre les peuples autochtones du Canada et les Canadiens.

Le Dr Lafontaine demeure le plus jeune lauréat du prix Indspire et continue de recevoir des distinctions. En 2015, l’Association médicale canadienne lui a décerné un Prix des jeunes chefs de file et en 2017, il est devenu le premier lauréat du Prix du chef de file autochtone émergent accordé par le Forum des politiques publiques.

Cameron Love est président-directeur général de l’Hôpital d’Ottawa, l’un des plus importants centres hospitaliers universitaires du Canada. Il a pris ses fonctions le 1er juillet 2020, en pleine pandémie de COVID-19, alors que le système de santé ontarien était contraint d’adapter son modèle de prestation des services.

Ce dirigeant au leadership inspirant est déterminé à maintenir la réputation de l’Hôpital, qui se positionne comme un chef de file mondial en matière de santé, de recherche et d’enseignement rehaussant la qualité de vie à l’échelle de la collectivité, de la province et du pays. Son mandat consiste à perfectionner les programmes et services, à favoriser l’innovation dans les soins de santé par la responsabilisation des équipes cliniques et des scientifiques, et à garantir des soins de haute qualité à la population de la région de Champlain, en collaboration avec les patientes et patients et leurs familles.

À titre de PDG par intérim du Centre d’accès aux soins communautaires de Champlain, M. Love a renforcé l’intégration des soins hospitaliers et des soins à domicile dans le but d’améliorer les services de santé communautaires à domicile. Durant cette période, mais aussi par la suite, après avoir été nommé vice-président exécutif et chef des opérations de l’Hôpital en 2014, il a eu à piloter et à superviser les programmes et services de l’établissement, ainsi que leur arrimage aux programmes régionaux dans la région de Champlain. Il dirige aujourd’hui la planification du nouveau campus sur l’avenue Carling, qui sera l’un des centres hospitaliers universitaires les plus modernes du Canada.

M. Love est titulaire d’une maîtrise en administration de la santé incluant une formation aux écoles de gestion Telfer et Wharton, et d’un baccalauréat en biologie et en psychologie de l’Université Queen’s. Par ailleurs, il participe à bon nombre d’initiatives, de comités et de groupes de travail d’envergure régionale et provinciale, et siège à plusieurs conseils qui font la promotion de la santé et du mieux-être de la population dans la région. Il s’investit également dans la formation de la relève, notamment comme précepteur auprès des résidentes et résidents du programme de maîtrise en gestion des services de santé (MGSS) de l’École de gestion Telfer, qui lui a d’ailleurs décerné le prix du précepteur du programme de MGSS.

La Dre Susan D. Moffatt-Bruce, M.D., FRCSC, Ph. D., MBA, MBOE, FACS, a été nommée directrice générale du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en janvier 2020. Elle a de plus accepté en 2021 la fonction de présidente-directrice générale par intérim du Collège royal International.

Cette chef de file et chirurgienne de réputation mondiale, dotée d’un sens aigu des affaires et passionnée par les soins à valeur ajoutée, est diplômée de l’Université McGill, de l’Université Dalhousie, de l’Université de Cambridge et de l’Université d’État de l’Ohio. Chercheuse scientifique subventionnée et chirurgienne thoracique, elle occupe des postes de direction dans plusieurs associations nationales et internationales. Elle était auparavant responsable en chef de la qualité et de la sécurité des patients et directrice d’hôpital.

Elle a enseigné la chirurgie et l’informatique biomédicale à l’Université d’État de l’Ohio, où elle a créé un programme de cours pour les résidentes et résidents et le corps professoral axé sur la qualité et le professionnalisme.

La Dre Moffatt-Bruce a terminé ses études de médecine et effectué sa résidence en chirurgie générale à l’Université Dalhousie. Elle a fait un doctorat en immunologie de la transplantation à l’Université de Cambridge, en Angleterre, puis obtenu une bourse de recherche en chirurgie cardiothoracique de l’Université de Stanford, en Californie. Elle a également suivi des formations à l’Intermountain Healthcare, à l’Institute for Healthcare Improvement et à l’École de santé publique de Harvard.

Détentrice d’une certification ceinture noire Six Sigma, la Dre Moffatt-Bruce a obtenu sa maîtrise en excellence opérationnelle et sa maîtrise en administration des affaires pour cadres au Fisher College of Business de l’Université d’État de l’Ohio.

Wendy Nicklin travaille activement à rehausser la qualité des soins de santé. En plus d’avoir enseigné à l’Université Queen’s et exercé de hautes fonctions à l’Hôpital d’Ottawa, cette ancienne infirmière en soins intensifs et soins d’urgence a été présidente-directrice générale d’Agrément Canada de 2004 à 2016.

Mme Nicklin a également siégé aux conseils d’administration de l’Institut canadien pour la sécurité des patients, de Healthcare Insurance Reciprocal of Canada, du Réseau local d’intégration des services de santé de Champlain et, jusqu’à récemment, au conseil de l’International Society for Quality in Health Care (ISQua). Elle est aujourd’hui administratrice de la Maison de soins palliatifs d’Ottawa, de Salus Global Corporation et de l’Hôpital Queensway Carleton, et membre du Comité d’agrément des facultés de médecine du Canada et de Patients pour la sécurité des patients du Canada.

Membre du corps professoral de l’Université Queen’s, elle compte à son actif de nombreuses publications et conférences, au pays comme à l’étranger.

Mme Nicklin est titulaire d’un B. N. et d’une M.Sc. (A) de l’Université McGill, membre de l’ISQua et de l’International Academy of Quality and Safety in Health Care, et membre agréée de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Le Dr Puneet Seth, médecin de famille, technologue et entrepreneur, est entièrement dévoué à la réforme du système de santé. Actif dans le secteur des services de santé numériques depuis plus de dix ans, il a participé à la création d’un balado sur les soins de santé et d’un outil de diffusion d’information sur la santé dans les médias sociaux, ainsi qu’au démarrage d’une entreprise novatrice ayant mis au point le premier dossier de santé collaboratif (InputHealth, dont TELUS Santé a fait l’acquisition).

À titre de directeur principal de TELUS Santé, il pilote l’innovation et le développement de produits. Il pratique en parallèle comme médecin de famille et médecin d’entreprise à Toronto, en plus de publier des articles, d’enseigner et de donner des conférences sur les enjeux de l’accès des patients à leur dossier médical et du rôle de l’intelligence artificielle dans les services de santé.

© 2022 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert