David Coderre, PDG-en-résidence à l'École de gestion Telfer et Christian Lohyer du Bureau du contrôleur général ont reçu un prix international d'« innovation technologique ». L'objectif de leur travail était de transformer la façon dont les vérifications internes et les surveillances financières sont menées au sein des ministères du gouvernement fédéral du Canada en améliorant la capacité des vérificateurs et des agents financiers à accéder et à utiliser des données financières grâce à l'analytique. L'analytique offre aux vérificateurs et aux agents financiers un accès facilité aux données financières du SAP ministériel dans un format commun permettant de développer et de partager des scripts ACL (analytique) pour évaluer des procédés administratifs et des contrôles financiers clés, ainsi que pour surveiller les tendances et les résultats financiers des ministères.

Ces données ne sont pas conservées dans un endroit central puisque chaque ministère possède une plateforme SAP pour son système financier. Les vérificateurs et les agents financiers du ministère obtiennent les données du système financier ministériel à l'aide d'un programme d'extraction du SAP et exécutent une série de sous-programmes analytiques à partir des données extraites. Environ 100 sous-programmes analytiques et essais financiers ont été développés et fournis aux ministères du gouvernement. Au cours de la période passée à l'École de gestion Telfer, M. Coderre a également conçu et mis au point des analyses de données pour effectuer une surveillance et une évaluation continues des risques financiers, à l'aide d'indicateurs quantitatifs du risque.

La série novatrice de sous-programmes analytiques ACL interconnectés appuie les vérificateurs et les agents financiers à l'échelle du gouvernement fédéral dans l'utilisation d'approches axées sur les données pour surveiller, effectuer des tests des contrôles et évaluer les risques financiers régulièrement. L'analytique permet d'examiner les tendances au cours des exercices financiers et d'appuyer la surveillance financière ainsi que l'examen des comptes créditeurs, des cartes d'approvisionnement, des paies et des procédés d'acquisition de contrats. Elle permet d'améliorer l'efficacité du gouvernement, d'accroître la confiance du public, la transparence et l'ouverture, et elle appuie l'évaluation indépendante des dépenses publiques et de l'administration des ressources.

Il est possible de communiquer avec David Coderre à l'adresse Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..