Passer au contenu principal
 
 
 
 

Séminaires sur la recherche en gestion - Russ Belk

Chatbots, Service-bots, Therapy-bots et Sex-bots : L'économie des services inanimés


Date et heure

le 15 janvier 2021
de à (EST)

Lieu

Lien fourni dans le courriel de rappel la veille de l'événement.

Coordonnées

Kathy Cunningham
cunningham@telfer.uottawa.ca

Veuillez noter que cet événement se déroulera en anglais seulement.
Partager :

***M.Sc. Students en gestion, cet événement peut compter pour l'une des six séries de séminaires de recherche obligatoires pour y participer (MGT6991).***

Russ Belk, PhD.

Professeur de recherche distingué de l'Université de York, membre de la Société royale du Canada, et titulaire de la chaire Kraft Foods Canada en marketing, Schulich School of Business, Université de York

Nous nous sommes habitués aux chatbots en ligne qui nous aident parfois à résoudre des problèmes sans attendre une assistance humaine.  Ces robots de service deviennent de plus en plus sophistiqués, allant même jusqu'à ressentir nos émotions et à réagir en conséquence.  Les robots thérapeutiques vont plus loin et peuvent nous aider à modifier notre humeur et à mieux nous comprendre.  Les assistants numériques comme Siri et Alexa sont des robots de service qui font des choses pour nous, comme répondre à des questions, faire des courses pour nous et obéir à nos demandes.  Contrairement à ces robots invisibles ou bidimensionnels à l'écran, les sex-bots sont entièrement incarnés et réalistes, même si leur corps est entièrement artificiel.  Nous pouvons les posséder ou, plus probablement compte tenu de leur coût, louer ces robots sexuels à l'heure ou au jour près.  Cette montée des robots soulève non seulement des questions sur la manière de fournir un meilleur service, mais aussi sur la manière de fournir un service robotique éthiquement et moralement responsable.  À un niveau plus profond, ces développements soulèvent des questions sur ce que signifie être un humain par rapport à une machine.  Et nous devrions également nous demander si, à mesure que les machines deviennent plus humaines, nous courons le risque de devenir plus semblables à des machines.


À propos du conférencier

Russell Belk est professeur de recherche distingué à l'université de York, membre de la Société royale du Canada et titulaire de la chaire Kraft Foods Canada en marketing à la Schulich School of Business de l'université de York. Ses recherches portent sur le moi élargi, la signification des biens, la collecte, le don de cadeaux, le partage, la consommation numérique et le matérialisme.  Il est à l'origine du festival du film de l'Association for Consumer Research, de la Consumer Culture Theory Conference et de la Consumer Behavior Odyssey.  Il a reçu de nombreux prix de recherche et d'enseignement et a plus de 700 publications à son actif. Ces travaux sont principalement qualitatifs et sont souvent conceptuels, visuels et culturels.  Il a occupé des postes de visiteur dans de nombreuses universités à travers le monde et a passé un an ou plus en Roumanie, au Zimbabwe, aux États-Unis et à Hong Kong, avec des séjours plus courts en Inde, en Australie, en Suède, au Royaume-Uni, au Brésil, en Nouvelle-Zélande et en Italie.

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert