Passer au contenu principal
 |  Catégorie : Annonces Telfer

Faire du jumelage c’est déjà bien, mais en l’honneur du 50e anniversaire de Telfer, nous avons pensé qu’il serait encore plus amusant de faire un stage d’observation inversée, alors qu’une diplômée s’est prêtée au jeu en se mettant dans la peau d’une étudiante en 2019 le temps d’une journée.

Au début de l’année, Marlene Patrick, une diplômée de la promotion de 1980 du programme de comptabilité à l’École Telfer, a passé une journée avec Nourhan Mohamed qui étudie en finance. À cette occasion, toutes deux ont pu constater à quel point l’École avait changé en 43 ans, depuis que Marlene avait décroché son diplôme.

En pénétrant dans le pavillon Desmarais, Marlene avait tout de suite aimé ce lieu baigné de lumière naturelle grâce aux larges baies vitrées du hall d’entrée. Aucune comparaison avec l’édifice historique de la rue Wilbrod où elle avait étudié à la Faculté de commerce. 

Old University of Ottawa commerce building

Les deux consœurs d’un jour ont d’abord assisté à un cours sur la gestion des opérations, inscrit au programme de Nourhan. Marlene a alors constaté que, si la plupart des cours avaient changé de nom par rapport aux années 1970 – on parlait alors de gestion de la production plutôt que des opérations – l’École offrait toujours les mêmes cours de première et de deuxième année. Elle a aussi remarqué que les étudiantes constituent plus de la moitié de la classe. Sa promotion, elle, n’avait compté que 17 femmes sur 57 diplômés. 

Telfer alumna, student and professor look at old graduating class photo

Après le cours, Marlene a ressenti une poussée de nostalgie en cheminant à hauteur des anciens pavillons de l’Université d’Ottawa, comme Morisset et Montpetit, où les étudiants de Telfer ont d’ailleurs encore des cours aujourd’hui. En revanche son sentiment fut tout autre en découvrant les nouveaux édifices STEM et CRX inaugurés en 2018. Elle a trouvé particulièrement invitantes les couleurs vives et le design novateur, mais elle surtout été impressionnée par le Makerspace Richard L’Abbé du pavillon STEM, où les étudiants peuvent concevoir en 3D. 

uOttawa Makerspace Lab

À la fin de cette journée de jumelage pas comme les autres, Marlene a montré à Nourhan quelques-unes de ses photos de l’époque, quand elle vivait à la résidence Thompson de l’Université d’Ottawa, en plein campus, et de la remise des diplômes. Toutes deux ont alors conclu qu’une chose n’avait pas changé à Telfer en 43 ans, malgré les progrès technologiques, un nouveau look et même le changement de nom de l’École : sa communauté. Une communauté novatrice composée d’étudiantes et d’étudiants qui contribuent quotidiennement à #TelferNation. 


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer