Passer au contenu principal
 |  Catégorie : Annonces aux étudiants

Quatre étudiants du programme de baccalauréat en sciences commerciales de Telfer ont accédé à l’étape des demi‑finales du programme CEOx1Jour 2020, organisé par Odgers Berndtson. Les candidats sont soumis à un processus de sélection et les gagnants passeront une journée en compagnie d’un PDG participant au programme. Après avoir franchi avec succès les diverses étapes du processus de sélection, une étudiante de Telfer a réussi à se classer parmi les deux finalistes d’Ottawa.

Toutes nos félicitations aux étudiants du programme de baccalauréat en sciences commerciales qui ont accédé aux demi‑finales :

  • Ciara Carey : 4e année, Gestion internationale
  • Farah Osman : 3e année, Marketing
  • Joy Xu : 4e année, Comptabilité
  • Rylan Williams : 4e année, Gestion internationale

Ciara Carey, étudiante de 4e année au programme de baccalauréat en sciences commerciales, a réussi à se classer parmi les finalistes. Elle passera donc la journée du 26 février en compagnie de Sasha Suda, directrice et chef de la direction du Musée des beaux‑arts du Canada.

Le défi CEOx1Jour

Odgers Berndtson, une firme mondiale de recrutement de cadres, est l’initiatrice de ce programme mondial de jumelage d’étudiants de troisième et quatrième année avec des présidents et chefs de direction bien connus. Pour dénicher la prochaine génération de dirigeants d’entreprise canadiens, Odgers Berndtson a sélectionné 20 étudiants qui seront jumelés avec des PDG canadiens de renom.

Les étudiants découvrent le fonctionnement interne qui fait le succès d’une entreprise, par exemple l’instauration d’une culture de collaboration et d’innovation.

Pour sa 7e édition, le programme CEOx1Jour a accueilli de nouvelles entreprises intéressées à participer au programme de jumelage avec des étudiants, notamment :

Odgers Berndtson offre à sa vaste gamme de clients des solutions intégrées de recrutement de talents. Le programme CEOx1Jour est la façon que l’organisation a imaginée pour investir dans la formation des dirigeants canadiens de demain.

Une finaliste de l’Université d’Ottawa au programme de cette année

Ciara Carey, la finaliste de cette année, a bien voulu raconter le chemin parcouru entre la présentation de sa candidature jusqu’à l’obtention de son emploi. Elle décrit notamment les diverses expériences qui lui ont permis d’être mieux préparée à franchir les diverses étapes du concours :

« Je me trouve très chanceuse d’avoir vécu différentes expériences et d’avoir fait partie de diverses équipes tout au long de mes études de premier cycle à Telfer (BSA, JDCC et autres associations). Ces expériences m’ont permis d’acquérir de nombreuses compétences très pointues, mais celles qui m’ont été les plus précieuses, ce sont les compétences générales que j’ai acquises.

En arrivant à l’université après avoir fait partie d’une équipe de basketball de compétition, je pensais avoir une bonne idée de l’éthique professionnelle et du travail d’équipe, mais ces activités parascolaires m’ont finalement appris ce que cela veut dire de faire partie de quelque chose de plus grand que soi. Elles m’ont appris à réfléchir, à examiner une situation dans son ensemble et à agir avec humilité. Mais surtout, elles m’ont appris à être une meilleure coéquipière.

Mes activités parascolaires m’ont permis de vivre une foule d’expériences que je peux mettre à profit pour démontrer mes capacités de leader, ce que je n’aurais pu faire autrement. »

Processus de candidature

 Le processus de présentation des candidatures a été lancé au début d’octobre 2019, une exigence que la Canadian Association of Business Schools (CABS) a ajouté pour tous les délégués des Jeux Du Commerce Central (JDCC). Après avoir déposé  leur candidature, les étudiants ont répondu à un questionnaire d’évaluation Hogan en ligne. Ensuite, les candidats retenus ont été invités à une entrevue téléphonique avec un recruteur professionnel de cadres d’Odgers Berndtson. La dernière étape a été l’évaluation des demi‑finalistes aux bureaux de Odgers Berndtson, un exercice d’une demi‑journée. Les recruteurs ont eu recours à des défis, des ateliers et des exercices pour évaluer les compétences en relations interpersonnelles et en communication des candidats, ainsi que leurs habiletés à travailler en équipe et leur potentiel en matière de leadership.

Motivation à présenter sa candidature

 À titre de déléguée des JDCC et de coordonnatrice des jeux de cette année, Ciara a décidé de présenter sa candidature parce qu’elle était persuadée que « ce serait extraordinaire de pouvoir ccompagner un PDG durant toute une journée. Après avoir lu le profil des PDG de ma région qui participaient au programme, j’étais vraiment enthousiaste à l’idée que j’allais passer une journée avec Sasha Suda et en apprendre davantage sur son parcours. Je suis particulièrement curieuse de connaître le fonctionnement général du Musée des beaux‑arts du Canada et les compétences en leadership que doit posséder un PDG. Je suis aussi curieuse de connaître les objectifs stratégiques de l’organisation et le rôle que joue Mme Suda dans leur réalisation. J’aimerais beaucoup en savoir plus sur son parcours personnel et connaître son opinion sur l’incidence de l’art sur la communauté. »

Conseils aux futurs candidats

 Poser sa candidature à un programme de cette ampleur peut sembler intimidant au début, mais cela vaut vraiment la peine. Grâce à des conseils judicieux, vous pouvez essayer de vous classer parmi les finalistes. Voici les conseils que Ciara prodigue aux étudiants qui envisagent de poser leur candidature dans le cadre du programme CEOx1Jour de l’an prochain :

« Le conflit intérieur que vous vivez pour décider si vous allez présenter votre candidature ou non peut vous empêcher d’aller de l’avant. Quand des étudiants me demandent s’ils doivent ou non s’inscrire à Telfer, le meilleur conseil que je leur donne est le même que celui que je donnerais aux étudiants intéressés à participer à CEOx1Jour : N’hésitez pas, foncez. N’ayez pas peur de l’échec (toute expérience est une occasion d’apprentissage). Pour participer au programme CEOx1Jour, je pense vraiment qu’il faut être honnête et authentique, surtout à l’étape de l’évaluation Hogan du processus de sélection. »

Ciara a aussi dit qu’elle se fait un plaisir de conseiller les étudiants qui la consultent au sujet de leur future candidature!


Nous souhaitons à Ciara une journée enrichissante au Musée des beaux‑arts du Canada et nous espérons en savoir davantage sur son expérience.


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer