Passer au contenu principal
 
 
 
 
Glen Orsak

écrit par Glen Orsak, directeur des Programmes pour cadres Telfer

Glen Orsak, directeur des Programmes pour cadres Telfer discute sa vision du leadership alors que nous traversons une autre année de la pandémie.

J’aimerais, une fois de plus, vous parler d’adaptation, en espérant que c’est la dernière fois. Il s’est écoulé 690 jours depuis ce sinistre vendredi 13 mars 2020, où nous avons emporté à la maison nos ordinateurs et autres outils de travail pour quelques semaines, croyions-nous. Nous avons dû rapidement adopter le télétravail, les rencontres d’équipe par écrans interposés, le « tout en ligne ». Tandis que nous apprenons à vivre avec le virus et que nous voyons enfin la fin des sempiternelles adaptations, nous avons besoin d’un nouveau mot-phare pour éclairer nos pas. Le mot « mission » me semble définir le mieux ce qui nous anime.

Dans mon message du Nouvel An 2021, je tentais de prédire ce que l’année nous réservait. J’imaginais toutes les possibilités et les nouvelles voies que nous ouvrirait le passage à l’enseignement en ligne. Les faits m’ont donné raison à bien des égards, mais j’étais loin de me douter que nous en serions toujours au même point à l’aube de 2022. Comme la plupart d’entre vous, je suppose. Toute cette dépense d’énergie pour nous adapter nous a peut-être brouillé la vue.

Mes lecteurs savent que le leadership me passionne. Comme bien des gens, j’ai dévoré une foule d’articles sur l’art de diriger et la résilience en période d’incertitude, dans un cadre de travail hybride, et dans un monde VICA (volatil, incertain, complexe et ambigu). Pour quiconque exerce de hautes fonctions, il est devenu essentiel, voire impératif, de maîtriser et de perfectionner ces aptitudes pour être en mesure d’affronter les perturbations et l’instabilité, qui vont de pair avec les crises. J’ai d’ailleurs pu constater, au contact des personnes qui participent à nos programmes et à qui sont destinées nos offres particulières, que les aptitudes, compétences et comportements attendus des leaders ont changé ces deux dernières années. Mais il est difficile de mettre le doigt sur ce qu’il leur manque.

J’en arrive à la conclusion que la reprise post-COVID-19 et les années qui suivront exigeront plus qu’un perfectionnement du leadership tel que nous le connaissons. En effet, le rôle des têtes dirigeantes est en train de se transformer, et il n’y aura pas de retour en arrière. Les personnes qui assument de hautes responsabilités se verront peut-être contraintes de revoir leur position et de reconnaître leurs limites et leur vulnérabilité dans un contexte de changement incessant et d’incertitude. Car les leaders de demain devront agir comme des capitaines ou des guides ouvrant la voie grâce à leur savoir, à leur stratégie et à leurs solutions.

Cela dit, peut-être verrons-nous fréquemment à l’avenir des capitaines aussi perdus que leur équipage, incapables de discerner la route, incertains de la direction à prendre face aux imprévus. Ces personnes n’en joueront pas moins un rôle d’une importance cruciale; elles seront plus que jamais indispensables. Elles ont désormais le devoir de rassurer, de garantir une stabilité, de tracer une ligne de conduite dans une société en mutation et d’offrir un refuge dans la tempête. Au lieu de vouloir s’imposer comme unique source d’inspiration pour faire avancer les choses, les leaders devraient aider les gens à définir leur propre mission, en prêchant par l’exemple.

Si le rôle des leaders évolue bel et bien dans ce sens, bon nombre devront sortir de leur zone de confort et, en plus de se perfectionner, se concentrer sur le rôle qui leur incombe et poursuivre leur propre mission, mais aussi celles de l’entreprise, de leur équipe et de leur travail.

Voilà de quoi nourrir encore ma passion pour ce que nous faisons à Telfer. Nos programmes pour cadres stimulent leur réflexion personnelle quant à leur mission, à leur rôle et à la façon d’améliorer leur leadership. En fin de compte, c’est la somme des progrès individuels qui fait progresser le monde.

Renseignez vous sur les Programmes pour cadres Telfer et restez en contacte sur LinkedIn et Facebook.

© 2022 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert