Passer au contenu principal
 
 
 
 

Alexis Kuper
Alexis Kuper
Étudiante de 2e année en marketing

Cette année avec l’apprentissage en ligne, tout le monde a appris à utiliser la technologie de façons nouvelles et exaltantes. Toutefois, les coûts peuvent s’additionner. Depuis les écrans auxiliaires jusqu’aux fauteuils ergonomiques, l’apprentissage à distance semble comporter une foule de coûts cachés. Par chance, voici trois applications de productivité et d’organisation GRATUITES qui facilitent grandement l’apprentissage en ligne !

No 1 : NOTION

Notion est une plateforme « tout-inclus » servant à la prise de notes, à la planification et à la gestion du savoir et des données qui a eu l’effet d’un raz-de-marée sur le Web au cours des dernières semaines. Heureusement, j’ai commencé à utiliser Notion bien avant l’intervention des créateurs de contenu, et je peux vous assurer que tout le battage médiatique est bel et bien fondé ! Les utilisateurs peuvent tirer parti de fonctionnalités telles que la création de titres, la mise en surbrillance et la préparation de listes de choses à faire. Ils peuvent également communiquer entre eux, et il est hyperfacile d’ajouter du contenu média aux pages !

Pour ceux et celles qui ont des besoins plus avancés, Notion comporte aussi des éléments de bases de données (textes, nombres, onglets) ainsi que des solutions perfectionnées (formules, relations, récapitulations). Personnellement, mon usage préféré de ces bases de données consiste à créer un horaire de cours organisé par semaine, par type (cours magistraux, lectures, travaux, etc.) et par sujet. J’ajoute ensuite une colonne à sélection unique intitulée confidence dans laquelle j’accorde à chaque sujet une note d’entre une et cinq étoiles, ce qui m’aide vraiment à étudier plus efficacement, car je peux établir l’ordre de priorité des tâches que j’ai à faire.

No 2 : AIRTABLE

J’espère que ma longue explication au sujet des bases de données dans Notion ne vous a pas causé trop de confusion, car c’est justement la principale fonction d’Airtable ! Venue directement de Silicon Valley, l’application Airtable est un système de base de données qui se présente sous la forme d’une feuille de calcul facile à utiliser, avec en outre des services de collaboration nuagique ! Bien que je ne l’ai pas trouvée particulièrement utile dans ma vie scolaire, j’ai adoré l’utiliser au cours de mes stages coop à des fins de gestion de projet !

On peut créer des bases en important des données, à partir de zéro, ou encore grâce aux centaines de gabarits proposés par Airtable. Certains gabarits pourraient sans doute s’avérer utiles pour l’étudiant moyen qui veut trouver un appartement ou un emploi, préparer des candidatures pour le 2e cycle, gérer les tâches ménagères et préparer des guides d’étude. Mais en vérité, avec tous les champs offerts ─ texte, nombres, onglets ─ et les utilisations plus avancées telles que les tables de consultation, les codes à barres et les boutons de fonctionnalité, il n’y a rien qu’Airtable ne puisse suivre ou planifier.

Le monde des bases de données peut être complexe, mais le grand avantage de l’application Airtable est qu’elle est gratuite pour usage personnel.

No 3 : OFFICE LENS

Dernière application sur ma liste, Office Lens n’a rien de particulièrement excitant. Elle est toutefois devenue une composante indispensable de l’apprentissage virtuel ! Office Lens est un outil intuitif de création de documents PDF qui permet de photographier facilement n’importe quel document, puis de le téléverser et de le télécharger à diverses fins. Son plus grand avantage : elle ne comporte pas de limite de pages, contrairement à d’autres applications destinées à la numérisation de PDF . Combien d’entre nous ont déjà commencé à photographier leur travail de mi-trimestre de 12 pages pour recevoir soudainement un message instantané indiquant qu’on ne peut que photographier que 10 pages à la fois ? N’envoyez plus jamais de message embarrassant du genre : « Puis-je vous transmettre les deux dernières pages avec du retard ? » à votre professeur !


© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert