Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : Experiences, Cheminement de carrière, inspiration

Nishwa Chaudhry
Nishwa Chaudhry
Étudiante de 2e année en gestion internationale

“When will you realize, Vienna waits for you?” [Traduction libre : Quand te rendras-tu compte que Vienne t’attend?] (Billy Joel)

L’université est une période singulière dans la vie des étudiants.

Elle fait officiellement le pont entre l’enfance et l’âge adulte.

C’est un purgatoire qui estompe la distinction entre ce qui est acceptable de faire pour un jeune adulte cherchant sa place et ce qui l’est pour une personne mûre prête à tourner à plein régime.

C’est une période au cours de laquelle les échecs et les erreurs sont encouragés, car aussitôt que vous aurez traversé la scène à votre collation des grades, les gens ne tiendront plus pour acquis que vous êtes un jeune ou un étudiant.

Pour les étudiants, l’université est une période singulière, mais presque réconfortante.

Pourquoi alors tout le monde semble‑t‑il si pressé ?

Les quatre années de votre baccalauréat passeront à la vitesse de l’éclair, et en rétrospective, vous verrez les expériences et les souvenirs accumulés au cours de vos études comme une période essentielle de votre vie. Le discrédit que l’on jette sur les étudiants qui décident de changer de programme ou qui ont seulement besoin d’une petite pause est un sujet presque tabou. Le simple fait de suggérer que l’on pourrait mettre plus de quatre ans pour achever ses études suscite des questions ayant une connotation négative telles que « Mais qu’est-ce qui s’est passé ? » ou « Est-ce que tout va bien ? »

OUI, tout va bien.

Et chaque personne est différente. Chacun a un cheminement propre et se voit présenter des occasions distinctes. Obtenir votre diplôme après quatre ans n’est peut-être pas le cheminement pour vous. Vous empresser à traverser une étape de votre vie simplement pour vous conformer aux normes sociales est un choix que vous pourriez regretter, mais que vous pouvez facilement éviter. Faites une pause d’une année si vous le jugez nécessaire. Changez de programme si vous ne vous voyez pas évoluer pas dans votre domaine actuel. Vous ne devriez pas vous sentir enchaîné au délai de quatre ans que tout le monde semble vous imposer.

Beaucoup d’expériences vous attendent, et très bientôt, vous aurez les deux pieds dedans. Les années passeront très vite. Vous franchirez divers jalons et accumulerez de nombreux autres souvenirs. Tout cela se présentera à vous tôt ou tard, alors inutile de vous empresser.

Comme le dit Billy Joel, ralentissez la cadence avant de vous brûler.

Vienne vous attend.


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert