Passer au contenu principal
 
 
 
 

« No fim, tudo dá certo. Se não deu, ainda não chegou ao fim. » [Traduction : Tout ira bien à la fin. Si ça ne va pas, ce n’est pas encore la fin. » – Fernando Sabino

 

Mandy Kuang est étudiante de 4e année en gestion des ressources humaines à Telfer. Elle termine actuellement son dernier trimestre et décrit son expérience comme étant productive, ayant élargi ses connaissances dans son domaine. Au début de la pandémie, elle s’est jointe à CASCO comme coordonnatrice de la vente aux enchères. Au cours de cette période, elle a aimé collaborer avec d’autres personnes partageant les mêmes idées à l’atteinte d’un objectif commun. L’année suivante, elle a poursuivi ses efforts au sein de l’équipe en tant que vice-présidente des commandites. À l’extérieur de Telfer, elle travaille dans le cadre d’un programme d’emploi étudiant en relations de travail et en santé et sécurité au travail.

Q. Qu’est-ce qui vous intéresse dans votre programme ?

R. À l’origine, j’étais inscrite à un programme général de management à Telfer. Au cours de ma deuxième année, j’ai voulu restreindre le domaine à quelque chose de plus précis, alors je me suis tournée vers la gestion des ressources humaines. Selon ce que j’ai appris dans mon programme, je crois que les ressources humaines constituent un élément clé du succès des organisations, tant privées que publiques. Il s’agit essentiellement de cerner et de fournir des solutions humaines à des problèmes humains. Ce domaine est impératif au travail, car il peut contribuer à un milieu professionnel plus diversifié, plus inclusif et plus équitable.

Q. Comment avez-vous géré votre temps en conciliant l’école, votre travail et vos activités parascolaires ?

R. Comme j’aime être occupée, je note toutes les tâches et les activités que je dois accomplir dans un journal à puces plutôt que dans un calendrier numérique. Je note toutes mes tâches à venir et je les raye au fur et à mesure que je les accomplis. D’une certaine manière, le fait de rayer physiquement des éléments me procure un sentiment d’accomplissement et m’aide à demeurer motivée. Il peut être difficile de trouver un équilibre entre l’école, le travail et les activités. Cependant, c’est possible : il suffit de trouver la formule qui fonctionne pour vous. Il est important de trouver cet équilibre pour éviter l’épuisement professionnel !

Q. En terminant, avez-vous des réflexions ou des conseils dont vous aimeriez nous faire part ?

R. J’aimerais vous rappeler de vous amuser, tout simplement. Votre séjour à Telfer passera à la vitesse de l’éclair, alors profitez-en au maximum en acquérant de l’expérience, en vous faisant des amis pour la vie, en réseautant et en déterminant votre style de gestion du temps.

Cela étant dit, Mandy prépare actuellement les étapes qui suivront l’obtention de son diplôme, et elle a hâte d’explorer davantage son domaine d’études dans un cadre professionnel. N’hésitez pas à communiquer avec elle sur LinkedIn : elle est toujours prête à bâtir des relations et à faire des rencontres.

– Mandy Kuang, étudiante en 4e année (gestion des ressources humaines), vice-présidente des commandites, CASCO

 

Dans l’esprit de l’œuvre Humans of New York de Brandon Stanton, le blogue du Centre des carrières présentera chaque semaine une photographie d’une personne au sein de la communauté de l’École de gestion Telfer et un récit narratif correspondant qui nous donne un aperçu de leur vie.


© 2022 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert