Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : Les gens de Telfer, Profil étudiant, Étudiants internationaux

« Ce que j’aime le plus de Telfer, c’est son corps professoral. Au cours des trois dernières années, j’ai rencontré des professeurs extrêmement talentueux et dévoués envers les étudiants et leur acquisition de nouvelles connaissances. J’adore la manière dont ils attisent la curiosité de leurs étudiants à l’égard de la matière.

Idéalement, j’aimerais travailler au sein d’un service des ressources humaines qui s’efforce : 1) de créer un milieu de travail sain offrant un bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle et où tous les employés aiment travailler LES UNS AVEC LES AUTRES; et 2) d’éliminer les préjugés qui entourent la consultation d’un professionnel en santé mentale. Cette avenue professionnelle m’intéresse particulièrement, car j’ai vu des amis à Telfer peiner à concilier leurs travaux scolaires (ou leur travail) et leur vie sociale et composer avec la maladie mentale. Je viens d’un pays d’Asie où les gens ne parlent pas de santé mentale ou évitent d’en parler, et mon objectif est d’aider les gens à comprendre qu’il est parfaitement normal d’aller chercher de l’aide lorsque c’est possible, surtout lorsque les problèmes ont des répercussions sur la santé mentale. Cela m’inspire aussi le désir de retourner aux études plus tard pour obtenir un diplôme en psychologie.

En raison de la pandémie de COVID‑19, je ne peux pas revenir au Canada. Telfer et ses salles de classe me manquent plus que jamais. J’espère pouvoir revenir une fois que toute cette situation sera terminée ! »

– Audrey Dam, étudiante de 4e année en gestion internationale
Mentore, Telfer International

 

Dans l’esprit de l’œuvre Humans of New York de Brandon Stanton, le blogue du Centre des carrières présentera chaque semaine une photographie d’une personne au sein de la communauté de l’École de gestion Telfer et un récit narratif correspondant qui nous donne un aperçu de leur vie.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert