Passer au contenu principal
 
 
 
 

Niven Julien
Niven Julien
Étudiante de 3e année en comptabilité

Imaginez que votre développement de carrière est un projet de construction. Avant d’entreprendre vos travaux, vous devez définir le résultat que vous souhaitez obtenir. Est-ce un gratte-ciel ? Une maison ? Un appartement ? Pour arriver à une décision finale, vous devrez d’abord cerner votre objectif, déterminer si vous possédez les bons outils et faire l’inventaire des ajustements nécessaires. Le même principe s’applique au développement de carrière. Voici trois étapes qui expliquent plus en détail la façon dont l’autoévaluation contribue à votre développement de carrière.

Étape 1 : jeter les bases

Donc, quel est l’emploi de vos rêves ? La réponse à cette question est justement ce que je considère le début du développement de carrière, car elle vous permet de circonscrire vos intérêts. Par exemple, lorsqu’un enfant décide de devenir astronaute, c’est souvent après s’être découvert un fort intérêt pour l’exploration spatiale. En cernant vos champs d’intérêt, vous jetez des bases solides sur lesquelles ériger votre développement de carrière.

Rencontrez une professionnelle : Prenez rendez-vous pour une autoévaluation et un test de carrière avec la conseillère en carrière du Centre des carrières de Telfer à partir de Destination carrière : vous recevrez ainsi des conseils et des outils spécialisés en matière d’autoévaluation.

Étape 2 : faire l’inventaire

Une fois que vous avez cerné la carrière que vous souhaitez bâtir, la deuxième étape consiste à déterminer les compétences dont vous avez besoin pour y arriver. Cela signifie faire l’inventaire de celles que vous avez déjà et relever celles que vous gagnez à perfectionner. Si votre carrière est un projet de construction, vos compétences constituent en quelque sorte les outils, l’équipement et les matériaux que vous utiliserez pour obtenir le produit final.

Étape 3 : S’accrocher et se lancer !

Les grands bâtisseurs sont inévitablement confrontés à des situations difficiles. Alors que vous vous lancez dans votre développement de carrière, sachez qu’il y aura des hauts et des bas. Votre autoévaluation mettra effectivement en évidence vos forces et vos faiblesses. Mais la connaissance est un atout puissant. En troisième lieu, utilisez vos points forts comme facteurs décisifs en matière d’emploi, et trouvez des façons de transformer vos points faibles en points forts. Avec la bonne attitude, vous pourrez mieux anticiper et surmonter les difficultés potentielles.

Rencontrez une professionnelle : Prenez rendez-vous pour une critique de CV avec la coordonnatrice de développement professionnel du Centre des carrières de Telfer à partir de Destination carrière : vous apprendrez ainsi comment mettre vos forces en relief dans vos outils promotionnels.

Le saviez-vous ? Le Centre des carrières de Telfer propose un atelier intitulé « Connaissance de soi, planification et tests de carrière ». C’est l’une des 10 activités au programme du Certificat de développement de carrière. Consultez le Calendrier des événements sur Destination carrière, et cliquez sur l’onglet Programmes de mentorat et de développement pour en savoir plus sur le certificat.


Démarrez votre développement de carrière maintenant grâce à une meilleure connaissance de vous-même, et tirez parti des nombreuses ressources offertes par le Centre des carrières de Telfer.


© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert