Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : diplomés, ressources humaines, recherche d'emploi, covid19

Gaby Patenaude
Gaby Patenaude
Conseillère, Acquisition des talents, Recrutement d’étudiants Exportation et développement Canada

Le début du printemps est mon temps préféré de l’année dans le déroulement de notre programme étudiant. Après des mois de réseautage, d’événements et d’entrevues, le moment est enfin venu de réunir tous nos nouveaux employés étudiants pour démarrer le processus d’accueil estival.

Bien que les choses se soient passées un peu différemment cette année, nous avons eu énormément de plaisir à accueillir les étudiants virtuellement. Plus que jamais auparavant, nous avons besoin de nouveaux employés allumés et motivés pouvant nous aider à innover au fur et à mesure que nous réorientons notre façon de faire des affaires.

En tant qu’organisme de crédit à l’exportation du Canada, Exportation et développement Canada s’est vu confier le mandat d’offrir du soutien additionnel aux entreprises canadiennes. À la blague, j’ai dit à quelques étudiants qu’ils étaient appelés au combat, car je leur offrais l’occasion d’aider le Canada en période de crise.

Nous avons dû changer notre fusil d’épaule pour transformer la façon dont nous accueillons, formons et soutenons nos nouveaux employés, mais après deux mois en quarantaine, je pense que nous avons relevé le défi ! Et en dépit des aléas un peu fous des appels vidéo, nous avons connu des victoires importantes. Notons par exemple : tout le soutien additionnel que nous avons pu apporter au personnel grâce au programme de conditionnement physique offert par des employés d’EDC; l’accès à des soins de santé par vidéoconférence; un budget généreux permettant aux employés de se créer un poste de travail à la maison; des séances d’orientation virtuelles; un programme de mentorat à distance; et une variété d’ateliers de perfectionnement professionnel prévus pour les étudiants. Nous avons aussi un comité chargé d’assurer la croissance des professionnels. Composé d’étudiants et de nouveaux diplômés, ce comité a déployé des efforts considérables pour accueillir la nouvelle cohorte d’étudiants. Je pense que le travailler à distance nous permet d’être plus intentionnels dans la façon dont nous entrons en contact avec les employés en début de carrière !

J’ai demandé à certains de nos employés étudiants et diplômés récents de Telfer de nous faire part de leurexpérience à EDC au cours de la pandémie de COVID‑19 et de nous parler de leur transition du bureau à la maison :

Les attentes et l’adaptation au changement

« Comme j’étais encore étudiante lorsque je me suis jointe à EDC, je ne m’attendais pas à travailler de la maison à temps plein. Jusqu’ici cependant, mon expérience s’est avérée plus que positive, depuis l’accueil jusqu’à la formation en passant par le programme de mentorat. Il y a beaucoup d’enseignements et de compétences utiles à tirer d’une entrée en poste à distance, surtout pour un étudiant, et je considère cette expérience comme une occasion unique de grandir et de bâtir ma résilience, ma capacité de m’adapter au changement, d’innover et de faire preuve de discipline. »

Yasmina Zeidan, étudiante, Planification des effectifs, finissante de Telfer

L’importance de la communication et de l’équilibre travail/vie personnelle

« COVID-19 ou pas, EDC insiste énormément sur la communication. Depuis mon entrée en poste en janvier, j’ai eu des cocus quotidiens avec les membres de mon équipe et des rencontres hebdomadaires avec mon chef d’équipe. Ces modes de communication bien établis ont vraiment assuré une transition vers le travail à la maison à la fois harmonieuse et moins intimidante pour une employée relativement récente. Je me suis sentie à la fois très soutenue dans ces circonstances anormales, et en dépit du travail à la maison, j’ai continué de recevoir de la formation régulièrement et à progresser dans mon rôle. Qui plus est, j’ai pu continuer de participer à mes cours de conditionnement physique préférés, car EDC accorde beaucoup d’importance à l’équilibre travail/vie personnelle et a mis sur pied une excellente programmation de conditionnement physique virtuel, y compris des séances de méditation guidée pour aider à réduire le stress et l’anxiété. D’un point de vue plus général, travailler pour EDC à une telle période est une expérience incroyable, car l’organisme joue un rôle crucial par sa réponse à une crise économique d’une telle ampleur. »

Danica Toscano, étudiante, Services de prêts, promotion de 2020 de Telfer

Tirer parti d’outils en ligne

« EDC a mis sur pied un impressionnant catalogue d’outils virtuels pour ses employés, et ces outils ont rendu le processus d’accueil à distance harmonieux. De plus, la culture chez EDC favorise une communication interne constante et une mise en commun du savoir continue. Tout au long de mon adaptation à un nouveau lieu de travail en mode virtuel, je me suis toujours senti encouragé à poser des questions et à chercher conseil auprès de mes collègues. »

Luka Trivuncic, étudiant, Analytique et expérience client, promotion de 2020 de Telfer

Passer de l’école au monde du travail

« J’ai entrepris mon cheminement chez EDC en tant que récente diplômée. Avec deux baccalauréats (un en finance et un en gestion internationale) et grâce aux ressources humaines, j’ai pu intégrer l’équipe idéale chez EDC : celle de la Garantie du financement international. Au quotidien, mon travail consiste à collaborer avec de multiples contreparties telles que des institutions financières, des acheteurs étrangers et de petites et moyennes entreprises. En tant que diplômée de fraîche date, je me suis sentie encouragée et mise au défi par ce nouveau rôle. J’ai été traitée comme une professionnelle, et mon équipe m’a fourni les outils requis pour grandir au sein de l’organisme. Aujourd’hui, je suis une associée, et je continue d’évoluer dans le secteur de la finance internationale. J’adore la communauté et la culture chez EDC, et j’encourage les étudiants à se renseigner sur les fantastiques programmes et bourses offerts par l’organisme. »

Amani Couture, associée, Garantie du financement international, promotion de 2019 de Telfer

Aider les entreprises canadiennes à relever n’importe quel défi

« En cette période d’incertitude, les entreprises canadiennes comptent sur EDC plus que jamais, aussi suis‑je fier d’annoncer qu’EDC a relevé le défi. Tous les membres de l’organisme, en dépit du fait qu’ils travaillent à distance, ont conjugué leurs efforts pour se concentrer sur un objectif commun : aider les entreprises canadiennes à surmonter toutes les difficultés auxquelles elles peuvent être confrontées. J’ai le privilège de faire partie d’une équipe qui se consacre à l’élaboration de solutions pour les petites et moyennes entreprises qui ont été touchées le plus. Je suis enthousiaste à l’idée de travailler tous les jours en sachant que mes efforts ont des retombées concrètes; pour un diplômé de fraîche date, c’est une expérience réellement gratifiante. »

Ben Lidzbarski, étudiant, Knowledge Services, promotion de 2020 de Telfer


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert