Passer au contenu principal
 
 
 
 

Nishwa Chaudhry
Nishwa Chaudhry
Étudiante de 4e année en gestion internationale et marketing

Beaucoup pensent que conserver toute l’information pour mettre en valeur toute leur expérience dans leur CV constitue une excellente stratégie pour impressionner les recruteurs. En fait, cela ne fait que compliquer la tâche des gestionnaires recruteurs, qui veulent trouver exactement ce dont ils ont besoin. S’il est important de fournir une bonne quantité de renseignements pertinents à propos de soi, il est tout aussi important de se distinguer rapidement parmi une grosse pile de CV. Petit conseil : les responsables du recrutement préfèrent de loin un CV facile à lire. Voici quelques conseils pour désencombrer votre CV.

  1. Retirez tout emploi non pertinent ou de courte durée

Si vos emplois temporaires mettent en évidence les compétences nécessaires pour le poste ciblé, conservez-les dans votre CV. Vous ne voulez pas donner l’impression de passer d’un emploi à l’autre rapidement ou de ne pas être en mesure de vous engager à long terme dans un poste donné. Si un poste que vous avez occupé n’a absolument rien à voir avec l’emploi que vous postulez, ce dernier occupe une place inutile sur votre CV et doit être supprimé.

  1. Vous n’avez pas toujours besoin d’un objectif

Dans le passé, l’objectif constituait un élément essentiel du CV, et c’était l’un des premiers éléments que les gestionnaires recruteurs examinaient. Aujourd’hui, il peut être considéré comme inutile, car votre objectif est exprimé explicitement dans votre lettre de présentation. Vous pouvez d’ailleurs choisir de remplacer l’objectif par un sommaire de vos qualifications. Si vous décidez de mettre un objectif professionnel, veillez toutefois à ce qu’il soit concis, mais détaillé, et adapté au poste.

  1. Ne soyez pas trop personnel

Votre CV ne doit pas contenir de détails sur votre vie personnelle, comme votre adresse complète (la ville et la province suffisent), votre salaire précédent, vos nouvelles attentes salariales, les raisons de votre licenciement ou de votre mise à pied, ni de photos. Ce n’est pas nécessaire, et si votre CV tombe entre de mauvaises mains, cela pourrait vous causer des problèmes dans le futur.

 

Il n’est pas toujours facile de trouver la quantité exacte de renseignements à inclure dans son CV. J’espère toutefois que ces conseils vous aideront à gagner de l’espace sur votre CV pour y inclure ce qui est vraiment essentiel. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une critique de CV avec la coordonnatrice de développement professionnelle du Centre des carrières sur la plateforme Destination carrière.


© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert