Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : recherche d'emploi, Réseautage

Melissa Moubayed
Melissa Moubayed
Étudiante de 2e année au Baccalauréat en sciences commerciales / Juris Doctor

Il peut arriver qu’un employeur désire en apprendre plus sur vous dans un cadre décontracté et amical, ou encore que vous souhaitiez entrer en contact avec un professionnel que vous admirez pour obtenir des renseignements ou des conseils additionnels. Quoi qu’il en soit, les cafés-causeries peuvent vous aider ! Ces rencontres offrent un cadre où la conversation peut évoluer de façon organique et où chaque partie peut apprendre de l’autre. N’oubliez pas, cependant, que les cafés-causeries demandent de la préparation. Des occasions d’emploi peuvent se présenter à tout moment, et vous devez vous préparer si vous souhaitez impressionner un employeur potentiel. En raison des circonstances actuelles, les cafés‑causeries virtuels sont de plus en plus courants. Voici quelques astuces et conseils qui vous permettront de briller au moment de votre prochain café-causerie :

Conseil no 1 : AYEZ L’AIR PRÉSENTABLE

Il est difficile de trouver la motivation voulue pour avoir l’air présentable lorsque l’on est à la maison. Oui, les cafés-causeries sont des rencontres essentiellement plus décontractés. Pourtant, le code vestimentaire demeure le suivant : tenue d’affaires décontractée. Porter une tenue professionnelle décontractée vous permettra de vous mettre dans un état d’esprit professionnel et, naturellement, cela fera aussi en sorte que l’autre personne de verra sous un jour professionnel.

Conseil no 2 : FAITES VOS RECHERCHES

Quelles que soient les circonstances, si un professionnel prend le temps d’échanger avec vous, assurez‑vous d’effectuer vos recherches au préalable. Examinez son profil LinkedIn ou renseignez-vous sur son organisation. Vous devriez vous familiariser non seulement avec ses réalisations professionnelles, mais aussi avec ses intérêts personnels. Cela vous permettra de bâtir une relation de confiance et de trouver des points communs avec cette personne.

Conseil no 3: PRÉPAREZ DES QUESTIONS

Il est complètement normal que vous éprouviez de la nervosité à l’approche de vos cafés-causeries; il arrive souvent que vous rencontriez la personne pour la première fois. La rencontre ne se déroulera pas comme une entrevue typique. Considérez le café-causerie comme un échange de renseignements. Le professionnel que vous rencontrez vous posera des questions auxquelles vous répondrez, et vice-versa. Essayez de garder la conversation fluide. Il est crucial que vous prépariez quelques questions ou sujets de conversation en vue de votre café-causerie.

Conseil no 4 : N’OUBLIEZ PAS VOTRE CAFÉ

Même si vous n’allez pas à votre Starbucks local, il s’agit tout de même d’un café-causerie. Alors, n’hésitez pas à apporter votre boisson préférée dans votre tasse préférée. N’oubliez pas que les employeurs veulent aussi voir un côté plus décontracté de vous !

Conseil no 5 : FAITES UN SUIVI

Pour maintenir une relation professionnelle avec l’employeur ou le professionnel avec qui vous vous êtes entretenu, envoyez un courriel de suivi ou un message LinkedIn pour remercier la personne en question d’avoir pris le temps de vous rencontrer dans le cadre d’un café-causerie. Montrez-lui que vous vous intéressez à un poste donné ou que vous souhaitez maintenir avec elle une relation mentor-mentoré. Assurez-vous que votre massage est court et simple et qu’il va droit au but.

 

J’espère que ces conseils vous rassureront un peu à l’approche de votre prochain café-causerie ou que je vous ai éclairés un peu en ce qui a trait aux différents modes de réseautage ! Bon succès :)


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert