Skip to main content

Un don de 5 millions $ de Patricia Saputo à l’Institut de l’héritage des entreprises familiales

Ian Telfer pose avec les lettres TELFER devant le pavillon Desmarais

Ottawa – L'École de gestion Telfer à l’Université d’Ottawa est fière d’annoncer avoir reçu un don substantiel de 5 million de dollars de Patricia Saputo, dirigeante issue d’une entreprise familiale multigénérationnelle et championne de ce type d’organisation, pour promouvoir le leadership éclairé et la formation à l’Institut de l’héritage des entreprises familiales

Ce don a servi à fonder la Chaire éminente en entreprises familiales Patricia-Saputo qui, en plus de favoriser le leadership académique à l’Institut, soutiendra des projets de recherche à long terme pour définir des pratiques exemplaires sur des sujets d’une importance cruciale pour les entreprises familiales. 

« Ce don substantiel fait de Mme Saputo l’une des plus grandes bienfaitrices de l’Université d’Ottawa », souligne Jacques Frémont, recteur et vice-chancelier. « Elle fait partie de ces grandes femmes d’affaires canadiennes – dont le nombre continue de s’accroître – qui appuient nos communautés par leur action philanthropique. En renforçant les capacités de recherche actuellement insuffisantes dans ce secteur, cette nouvelle chaire dotée contribuera au développement et à la transmission des connaissances qui donneront des moyens d’agir aux prochaines générations de familles entrepreneuriales. » 

La chaire se positionnera au-devant des efforts de recherche pour cerner les pratiques qui permettent aux entreprises familiales de prospérer de génération en génération. Elle créera également des programmes de formation pour les aider à passer le flambeau et à s’adapter aux marchés en perpétuel changement. 

D’après la Fondation des familles entrepreneuriales, plus de 60 % de ces entreprises changeront de mains au cours des dix prochaines années; d’ici sept ans, ce sont près de 40 % d’entre elles qui seront reprises par des membres de la génération suivante. 

« Ici, dans la capitale nationale, nous sommes uniquement placés pour réunir les plus brillants esprits de la sphère des entreprises familiales pour faire progresser nos connaissances en la matière et déterminer des pratiques exemplaires à disséminer au Canada comme à l’étranger, soutient Stéphane Brutus, doyen de l’École Telfer. Grâce au don transformateur de Patricia Saputo, la personne qui occupera cette chaire bénéficiera du soutien nécessaire pour mener un programme de recherche durable dans ce secteur vital. »  

Pour Patricia Saputo, elle-même membre d’une famille entrepreneuriale, l’utilisation de pratiques fondées sur des données de recherche peut véritablement aider les membres d’une entreprise familiale à jongler avec leurs multiples rôles – qui se recoupent parfois – au sein de la famille et dans l’entreprise. La dirigeante d’expérience voit dans cette initiative une façon de donner au suivant et d’aider cette communauté d’affaires. 

« L’heure est venue pour moi de redonner pour tout ce que j’ai pu apprendre et recevoir, affirme Patricia Saputo. L’Institut de l’héritage des entreprises familiales fournit aux membres de ces familles les outils nécessaires pour trouver leur propre voie en vue de devenir des citoyens et citoyennes responsables, de trouver un sens à leur vie et de prendre des décisions éclairées en conséquence. » 

À propos de Patricia Saputo 

Patricia SaputoCofondatrice et présidente exécutive de Crysalia, Patricia Saputo a mis sur pied le bureau de gestion du patrimoine de sa famille immédiate en 1998, après l’entrée en bourse de Saputo Inc., bien avant que ce type de bureau ne devienne monnaie courante. En tant que dirigeante et conseillère siégeant à de multiples conseils d’administration et comités, elle est régulièrement invitée à prononcer des conférences sur le patrimoine familial, les femmes et la prospérité, la gouvernance, l’éducation, la philanthropie et la littéracie financière.  

À propos de l’Institut de l’héritage des entreprises familiales 

Le logo de l'Institut de l'héritage des entreprises familialesL’Institut de l’héritage des entreprises familiales (FELI) de l’École de gestion Telfer crée un tout nouveau champ de savoir dans le domaine des entreprises familiales. Les activités de l’Institut reposent sur la ferme conviction qu’il faut outiller et motiver la prochaine génération d’entreprises familiales grâce à la mise en place d’un leadership éclairé, à des formations et à l’établissement de relations de mentorat pour qu’elles puissent ainsi exploiter leur véritable potentiel. 


À propos de l’École de gestion Telfer 

Les lettres TELFER devant le pavillon Desmarais de l'Université d'OttawaSituée au cœur de la capitale du Canada, l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa compte quelque 4 300 étudiantes et étudiants, 200 membres du corps professoral et 32 000 diplômées et diplômés. Que ce soit par l’enseignement, la recherche ou les conseils stratégiques, nous tenons fermement à construire un avenir plus vert, plus en santé, plus heureux, plus riche et plus prospère pour tout le monde. Nous proposons à nos étudiantes et étudiants motivés une expérience qui fera d’eux des leaders d’influence et des gestionnaires responsables. Depuis notre emplacement au centre de la capitale nationale, nous savons que de meilleures pratiques commerciales contribuent à faire évoluer notre pays et, ultimement, le monde.