Skip to main content

Le travail virtuel, avantageux pour toutes les professions?

Une femme télétravaille au bureau à domicile

La popularité montante d’Uber et de Lyft a métamorphosé l’industrie du taxi. UberEATS et DoorDash ont révolutionné la livraison de nourriture à domicile. Bien des professionnelles et professionnels de la médecine, du droit ou de la comptabilité, par exemple, n’avaient jamais songé à utiliser les plateformes en ligne pour le travail; ils accueillent malgré tout ce défi et ses possibilités. Mais, quel est l’impact des consultations virtuelles sur la qualité des services fournis et sur l’expérience professionnelle? Le travail virtuel, ou le mode hybride, est-il avantageux pour toutes les professions?

La professeure Yao Yao a reçu une subvention de développement Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines pour étudier comment les services juridiques en ligne fournis sur les plateformes ont été intégrés à la profession et comment la transformation du milieu de travail vers le numérique touche les juristes.

Titre du projet : Digital transformation of professional work: Lawyers’ readiness and professional socialization in digital platform-based legal services (La transformation numérique du travail professionnel : préparation et socialisation des juristes relativement à la prestation de services juridiques sur les plateformes numériques).

Nous avons interrogé la professeure Yao à propos son intérêt pour ce projet :

« Le phénomène de la prestation de services juridiques en ligne m’intriguait : comment la logique et les normes issues de professions à faible revenu, comme le taxi et la livraison de nourriture, s’insèrent-elles dans le monde juridique, où les professionnelles et professionnels s’attendent à beaucoup d’autonomie et de respect? »

Transformation numérique et services professionnels

Au début de la pandémie, l’avantage d’offrir des services professionnels sur des plateformes numériques était clair : cette façon de fonctionner prévenait l’exposition au virus. Même après la crise, la commodité des services en ligne est évidente et reconnue par les consommatrices et consommateurs, surtout quand un rendez-vous de 30 minutes en personne rime avec une heure de transport en commun ou des heures de travail en moins. Mais qu’en est-il de la qualité des services? Quelles sont les répercussions de cette transformation sur les fournisseurs de services?

Pour mieux comprendre l’impact de la transformation numérique des services juridiques sur le milieu, la professeure Yao concentre ses recherches sur les avocates et avocats qui offrent activement des services en virtuel. Elle questionnera d’abord des juristes aguerris à propos de ce qui les a préparés à transitionner vers l’offre de services en ligne. Puis, elle rencontrera des novices dans le but d’en apprendre plus sur le processus de socialisation professionnelle par l’entremise des plateformes, c’est-à-dire de l’acquisition des valeurs et des connaissances propres au domaine. Ses travaux nous donneront de précieuses informations sur l’expérience de travail et les comportements dans la transformation numérique des services professionnels.

À qui profitera cette étude ?

Cette étude générera de nouvelles connaissances à propos de la transformation numérique du monde du travail et soutiendra les associations professionnelles dans la prise de décisions éclairées sur l’avenir de la pratique. Les connaissances acquises aideront les communautés de recherche et de pratique à déterminer les possibles conséquences de tels changements sur les fournisseurs de services et à fixer leurs attentes à l’égard de la prestation de services en ligne. Une connaissance plus fine des besoins dans le milieu contribuera à améliorer la transition des activités vers le virtuel. Les conclusions des travaux pourront aussi aider les professionnelles et professionnels à faire des choix judicieux en lien avec les services numériques.


Yao Yao

Yao Yao est professeure adointe a l'École de gestion Telfer. Par ses travaux, elle cherche à comprendre l’évolution des milieux de travail en réponse aux changements technologiques et institutionnels. Yao s’intéresse surtout aux tensions qui se forment entre les milieux de travail traditionnels et novateurs. Découvrez les travaux du professeure Yao.

 

Au sujet de l'auteur

Rania Nasrallah a rejoint le bureau de recherche Telfer en 2019. Elle a obtenu son doctorat en médecine à l'Université d'Ottawa et apporte à ce rôle plus de deux décennies d'expérience en recherche. Rania participe à tous les aspects du mandat du Bureau de la recherche et est responsable de fournir un large éventail de services aux membres du corps professoral et aux étudiants de recherche de deuxième et troisième cycle. Elle gère les subventions internes et les bourses d'études, et participe à la stratégie de communication de la recherche. Elle fournit également un soutien aux chercheurs avant l'attribution des subventions afin de maximiser le succès du financement au niveau national et international. En outre, elle travaille en étroite collaboration avec le Vice-doyen à la recherche pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies visant à améliorer le financement et la vélocité de la recherche à Telfer, conformément à notre vision pour créer un meilleur Canada et un meilleur monde pour tous.<br/><br/>Rania Nasrallah joined the Telfer Research Office in 2019. She completed her PhD in Medicine at the University of Ottawa and brings over two decades of research experience to this role. Rania is involved in all aspects of the mandate of the Research Office and is responsible for providing a wide range of services to faculty members and research based graduate students. She manages internal grants, student awards, and participates in the research communication strategy. She also provides pre-award support to researchers to optimize funding success nationally and internationally. In addition she works closely with the Vice Dean Research to develop and implement strategies to enhance research funding and intensity at Telfer following our vision to create a better Canada and a better world for all.

Profile Photo of Rania Nasrallah