Passer au contenu principal
 |  Étiquettes : recherche, impact, soins de santé

Le défi

Le service de néphrologie de l’Hôpital d’Ottawa a lancé une nouvelle initiative visant à offrir un soutien à plus de 220 patients qui ont choisi de recevoir leurs traitements de dialyse à la maison. Le personnel infirmier parcourt environ 7 500 kilomètres par semaine pour offrir des services de dialyse à domicile, éduquer les patients et appuyer les cliniques virtuelles.

La mise en œuvre du Programme n’a pas été facile puisque plusieurs facteurs compliquent la planification des visites d’une infirmière. Bien que certains patients ne nécessitent que de courtes visites, d’autres ont besoin de plus de temps. Certains patients ont besoin d’un examen par semaine alors que d’autres nécessitent deux visites en une journée. Il est compliqué et fastidieux de concevoir des horaires de travail et des itinéraires optimisés qui prennent en compte tous ces facteurs, ainsi que le travail par quarts, les pauses et les heures supplémentaires des infirmières.

Nouveau partenariat

Voilà où entrent en jeu les experts en analyse d’affaires qui possèdent une connaissance approfondie de la modélisation mathématique, des outils d’optimisation et de l’organisation dans le secteur des soins de santé. Antoine Sauré, professeur adjoint à l’École de gestion Telfer (Université d’Ottawa), et Ahmet Kandakoglu, chercheur associé à l’École, ont fait équipe avec Janet Graham, directrice clinique, Programme régional en néphrologie et directrice régionale, RLISS Champlain, et le Dr Brendan McCormick, néphrologue, directeur médical, Programme de dialyse à domicile et directeur clinicien, RLISS Champlain.

Après avoir appris à bien connaître les exigences uniques du Programme, l’équipe de recherche a mis au point un outil informatisé et convivial pour simplifier la mise à jour de l’horaire des infirmières et de leur itinéraire quotidien. Regardez la vidéo pour découvrir comment ce partenariat vise à aider le service de néphrologie à s’attaquer à son défi.

Icône de légendeProduite par Malcolm Hamilton

Avantages à venir du nouvel outil

« L’infirmière gestionnaire prenait plusieurs heures, voire une journée pour établir l’horaire des visites et l’itinéraire quotidien des infirmières. Aujourd’hui, le modèle fait tout ça en cinq minutes environ », explique le professeur Sauré.

L’outil est mis à l’essai avant sa mise en œuvre à l’échelle de l’hôpital, mais les premiers résultats montrent qu’il est possible de réduire de plus de 20 % la distance totale parcourue chaque semaine par les infirmières. Une telle réduction leur permettra de concentrer leur temps à donner des services de qualité à leurs patients. Les autres avantages à venir comprennent l’équilibre de la charge de travail entre les infirmières.


Ce projet fait partie du programme de recherche du professeur Sauré sur l’ordonnancement des patients et la planification de la capacité, lequel bénéficie du concours du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), du Carrefour pour la transformation des systèmes de santé Telfer et de l’Université d’Ottawa.


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer