Passer au contenu principal
 
 
 
 

Infographic Les personnes en situation de handicap sont non seulement confrontées à des obstacles dans leur vie quotidienne, elles font aussi face à l’adversité sur le marché du travail. Elles n'ont pas les mêmes possibilités d'emploi que leurs homologues ne vivant pas en situation de handicap. Pourquoi? La désinformation semble être la principale raison : les employeurs croient encore à des mythes non fondés sur la façon dont les personnes en situation de handicap sont susceptibles de se comporter au travail.

Dans un nouvel article, « The Participation of People with Disabilities in the Workplace Across the Employment Cycle: Employer Concerns and Research Evidence » la professeure Silvia Bonaccio de l'École de gestion Telfer à l'Université d'Ottawa et ses co-auteurs ont examiné les données empiriques sur l'emploi des personnes en situation de handicap et a cerné les principales préoccupations partagées par les employeurs. Lorsque la professeure Bonaccio et son équipe ont examiné la validité de ces préoccupations, ils ont constaté qu'elles étaient soit non fondées, soit démesurées.

« Nos recherches suggèrent que ces obstacles sont souvent le résultat d'un manque d'information de la part des gestionnaires, a expliqué la professeure Bonaccio. De nombreux employeurs ont des opinions infondées sur les capacités professionnelles des personnes en situation de handicap. Les gestionnaires affirment constamment qu'il leur est difficile d'attirer et d'embaucher des employés qualifiés vivant avec un handicap, mais les données montrent que le potentiel considérable de ce segment de la main-d'œuvre est sous-utilisé. »

Visualiser le communiqué de presse complet.

La recherche du Projet canadien sur la participation sociale des personnes en situation de handicap a été appuyée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

UN NOUVEL ARTICLE REMET EN CAUSE LES RÉTICENCES DES EMPLOYEURS À L’ÉGARD DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Silvia Bonaccio, PhD., et collaborateurs

Les chercheurs ont déboulonné 11 mythes et stéréotypes d'employeurs à propos des personnes en situation de handicap.

Bon nombre de handicaps sont invisibles : les employeurs sous-estiment le nombre de membres de leur personnel qui vivent avec un handicap.

20 % de Canadiens et Canadiennes disent vivre avec un handicap.

Taux d’emploi des individua vivant sans handicap : 80%. Avec un handicap : 59%

Coût des mesures d'adaptation signalé par la plupart des employeurs $0.

Lorsque des dépenses sont engagées, elles sont souvent inférieures à $500.

Les mesures d'adaptation ne sont pas coûteuses.

Les mesures d'adaptation CONTRIBUENT à maintenir les employés, à améliorer leur productivité et à rehausser le moral de TOUT le personnel.

En offrant des mesures d'adaptation aux employés en situation de handicap, les entreprises créent un climat de travail accueillant et INCLUSIF favorable à TOUT LE MONDE.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert