L'article suivant a été écrit par un membre de notre communauté étudiante. Les points de vue et opinions exprimés dans ce blog sont ceux des auteurs et ne reflètent pas nécessairement la politique ou la position officielle de l'École de gestion Telfer. Pour plus d'informations ou pour signaler un contenu inapproprié, veuillez nous contacter.


L’étudiante de quatrième année en marketing que je suis n’aurait jamais pu imaginer que, vers la fin de son trimestre, elle passerait soudainement des salles de classe au téléapprentissage. Bien qu’elle nous ait imposé une adaptation stressante au départ, la mesure d’éloignement était inévitable… distanciation sociale oblige!

Après deux semaines d’apprentissage à distance, je pense avoir enfin réussi à équilibrer productivité et vie personnelle grâce à un horaire productif que j’essaie de respecter. Voici donc comment se déroulent mes études à la maison : 

Daily Schedule breakdown

9 h :

J’essaie de ne pas me lever plus tard que 9 heures pour éviter de me sentir engourdie. Je commence par quelques étirements au son de mes chansons préférés. Puis, je me prépare un thé que je prends avec du gruau pour déjeuner.

9 h 45 :

Avant d’entamer ma journée d’étude, je prends un quart d’heure de détente que je consacre aux médias sociaux et à texter avec des amis et ma famille. J’en profite pour passer en revue mes listes de lecture et décider du type de musique que je vais écouter dans la journée. Je trouve qu’un bon choix musical favorise la concentration et la motivation. Je vous recommande fortement la sélection musicale Brain Food sur Spotify, conçue spécialement pour étudier.

10 h :

Lorsque j’allume mon portable, je vérifie avec mes collègues de classe où nous en sommes dans nos divers projets d’équipe. Il est important de rester au courant des progrès de chacun pour que les membres du groupe se sentent appuyés et gardent le cap afin de respecter les échéanciers. Dans un de mes groupes, nous avons récemment commencé à utiliser Google Hangouts, qui est un excellent outil pour les appels vidéo et le travail avec partage d’écrans.

11 h :

Selon les priorités du moment, je consacre la fin de la matinée à des travaux, tels que ma dissertation sur l’éthique commerciale, quand je ne regarde pas une conférence en ligne. Hier, par exemple, j’ai étudié la question de la publicité payée grâce à une présentation en ligne donnée dans le cadre de mon cours de marketing numérique. 

screenshot of online digital marketing class

13 h :

Après ces quelques heures d’étude, c’est le moment de passer à table et de veiller à manger des aliments nutritifs et riches en vitamines pour se maintenir en santé. Je consulte parfois des sites Web tels que Ricardo cuisine pour trouver des recettes santé, faciles à faire. J’essaie même d’égayer mes repas en organisant des « dîners vidéo » avec des amis et des collègues de travail. On peut ainsi manger et discuter ensemble (bien que virtuellement), histoire d’éviter de se sentir seul. 

meal prepped for the week

14 h :

Pour les trois prochaines heures, je m’efforce d’être la plus productive possible, sachant qu’après 17 heures, je me laisse facilement distraire. Cela étant dit, être productif ne veut pas dire travailler sans arrêt. J’essaie de prendre des pauses de 10 minutes à chaque heure pour reprendre mon souffle, pour bouger ou pour sortir prendre l’air. J’adore faire de petites séances de méditation guidées grâce à l’application gratuite Smiling Mind, qui propose des centaines de programmes de méditation.

17 h 30 :

Selon mes échéances, il m’arrive de devoir travailler plus tard en soirée, mais je veille toujours à faire une promenade dans le quartier avant la tombée du jour. Que ce soit seul, en compagnie d’une bonne musique ou d’amis et parents au téléphone, l’air frais ne peut qu’illuminer votre esprit. 

Quant au reste de la soirée, j’essaie de communiquer avec mes amis et ma famille par appel vidéo, de planifier mon horaire du lendemain et, bien sûr, de regarder un peu de télévision. Netflix Party est un fantastique outil qui permet de regarder des films « avec » ses amis, où qu’ils soient dans le monde. 

Quelle que soit notre horaire d’apprentissage à distance, l’important est d’avoir une routine qui aide à se sentir normal et à s’organiser pour le reste de ce trimestre sans précédent. À ton calendrier, tu devrais prévoir du temps pour communiquer avec tes proches et du temps pour toi-même afin de pouvoir tirer le maximum de tes périodes d’étude, et ainsi d’exceller pour le reste de la session. Ce n’est pas grave si tu déroges un peu de ton horaire, et si cela t’arrive, essaie de te ressaisir dès que tu te sens décrocher, et ne te mets pas trop de pression sur les épaules. L’Université d’Ottawa et l’école Telfer sont là pour t’aider à traverser cette période hors norme.

Tu peux toujours prendre rendez-vous par téléphone avec notre Centre des carrières, communiquer avec le bureau du programme coop à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou accéder à un service de soutien psychologique ici. Je te souhaite bonheur et santé dans tes études, #TelferNation!