Gaelle Faye Gaëlle Faye fait partie intégrante du personnel du Centre des carrières de Telfer depuis le début de 2019 à titre de coordonnatrice de l’engagement de carrière. Son engagement envers les étudiants rayonne par ses discussions individuelles avec ces derniers, par ses apparitions sur Instagram en direct sur le compte de Telfer et par ses nombreuses réalisations pendant ses études et en tant que membre du personnel.

En tant qu’ancienne étudiante de Telfer, elle utilise son expérience personnelle pour donner des conseils et discuter des occasions avec les étudiants actuels, en particulier ceux qui sont de groupes marginalisés comme les étudiants internationaux et les francophones. En tant que francophone et femme de couleur elle-même, elle est en relation avec plusieurs étudiants ayant ces éléments en commun, et elle s'assure avec passion qu'ils sont non seulement conscients des nombreuses opportunités qui sont disponibles à Telfer et à l'Université d'Ottawa, mais qu'ils en profitent et s'impliquent.

Gaelle Faye À titre de personne-ressource du programme Connexions et du programme des ambassadeurs du Centre des carrières, Gaëlle a travaillé en étroite collaboration avec plusieurs étudiants, dont bon nombre ont choisi de venir étudier au Canada depuis un autre pays. Ces étudiants sont souvent confrontés à des défis tels que la recherche d'un emploi dans un nouveau pays, l'apprentissage du réseautage avec des employeurs potentiels, la recherche d'un stage ou d'une autre expérience professionnelle pertinente à ajouter à leur curriculum vitae. « J’ai récemment rencontré une étudiante qui était extrêmement nerveuse de faire du réseautage et qui ne savait pas par où commencer. Je lui ai dit que moi aussi j’ai été une étudiante internationale et lui ai proposé de parler à l’un de nos gestionnaires du réseau des relations et à notre coordonnatrice du développement professionnel qui est chargée d’aider les étudiants étrangers afin de l’orienter dans la bonne direction. On ne reste pas un “étudiant étranger” pour toujours. Vous pouvez acquérir de l’expérience pour ensuite vous plonger dans le marché du travail canadien et profiter de plusieurs occasions à l’école. »

Gaelle Faye Pendant ses études, Gaëlle a été très impliquée, passant quatre ans au sein de la Société de finance Telfer, représentant les étudiants de premier cycle aux réunions mensuelles du Conseil de l’École de gestion Telfer durant sa troisième année et en tant qu’ambassadrice étudiante de l’Université d’Ottawa pendant trois ans. Elle a aussi été membre du Model African Union de l’Université d’Ottawa pendant deux ans, avant de devenir conseillère pour l’organisation, et membre du comité ad hoc pour l’équité et la diversité du recteur Frémont de l’Université d’Ottawa. Elle estimait qu’il était important que les étudiants de tous les milieux participent davantage aux clubs, aux comités d’organisation et aux activités scolaires. Elle a suivi la plupart de ses cours en français, car c’est une partie importante de son identité, mais aussi pour lui donner l’occasion de défendre avec ardeur les intérêts et l’implication de ses collègues de classe francophones aux activités sur le campus.

Elle est actuellement conseillère auprès de l’International Model African Union de l’Université d’Ottawa. Pendant son mandat de déléguée et vice-présidente, elle a non seulement représenté l’Université d’Ottawa sur la scène mondiale, mais elle a également été active au sein de la vie étudiante de l’uOttawa pour veiller à ce que ce programme se déroule chaque année (il n’a pas toujours été offert lors des années précédentes) puisqu’il fait la promotion de la diversité sur le campus. Elle milite également pour qu’il soit ouvert à un plus grand nombre d’étudiants à l’uOttawa, avec le soutien de l’université. Avec ses collègues conseillers, elle collabore avec l’Université d’Ottawa pour inclure cette possibilité dans le cadre de la nouvelle mineure en études africaines. 

Gaelle Faye En plus de toutes ces réalisations remarquables qui l’ont amenée à devenir un modèle exceptionnel pour les étudiants avec lesquels elle interagit au Centre des carrières, l’une de ses plus grandes réalisations jusqu’à maintenant a été de représenter l’Université d’Ottawa en Égypte au Forum mondial des jeunes en décembre 2019. Elle a été choisie par le gouvernement égyptien, parmi 300 000 candidats. Gaëlle a représenté le Canada et son pays natal, le Sénégal, lors de ce forum international de 7 000 personnes provenant de 150 pays différents. Cette occasion, entièrement financée par le gouvernement égyptien, lui a permis de se rendre en Égypte pendant deux semaines, où elle a pu réseauter avec d’autres participants et assister à des séances sur les dernières avancées en matière d’innovation, de technologie, de développement et plus encore.

Gaëlle continue avec passion de faire preuve de leadership, motivée par sa conviction envers la mission de Telfer visant à bâtir un meilleur Canada. « Telfer est une communauté où tous ceux qui y entrent ressentent un sentiment d’appartenance. C’est une petite collectivité au sein du Canada qui reflète la culture canadienne d’inclusion et un lieu d’égalité ouvert à tous. »