Madison Shearer et LeShaun Bernett, qui en sont à leur troisième année d’études à l’Université d’Ottawa, sont deux des chorégraphes responsables du succès de l’incroyable production de financement CASCO de cette année. Malgré la pandémie qui a perturbé leurs plans habituels de gala annuel, l’équipe a réussi à amasser le montant impressionnant de 53 524 $ pour le CHEO (Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario), à peine 9 000 $ de moins que le don fait l’année dernière.

Une transition numérique pour la plus grande collecte de fonds caritative de la Telfer Nation 

Depuis maintenant 21 ans, l’organisation caritative CASCO, gérée par des étudiants de Telfer, produit un gala annuel mettant en lumière les talents des étudiants de divers programmes de l’Université d’Ottawa. Cet événement très attendu est une soirée de chant, de danse et de mode qui réunit des étudiants, des professionnels du milieu des affaires et des membres de la communauté qui partagent l’objectif commun de soutenir le CHEO.

En raison des restrictions imposées par la pandémie de la COVID-19, les membres de CASCO savaient qu’organiser un gala en présentiel ne serait pas possible pour l’édition 2020. Toutefois, ne rien faire du tout pour les enfants du CHEO n’était pas une option; faire un gala de quatre heures en ligne n’allait probablement pas capter l’attention ni produire les résultats qu’ils recherchaient. Ils sont donc retournés à la case départ, et avec la créativité et le dévouement de leurs membres, l’organisation a complètement réinventé le format de 20 ans de tradition. 

Rencontrez Madison et LeShaun

Madison Casco Madison et LeShaun sont deux étudiants qui se sont joints à CASCO il y a respectivement trois et deux ans, et qui ont tous deux joué un rôle essentiel dans le développement et la chorégraphie de l’adaptation de la série de vidéos du gala CASCO intitulée « The Show Must Go On » (le spectacle doit continuer) de cette année. Une nouvelle performance était publiée toutes les semaines entre le 2 novembre et le 21 décembre sur toutes leurs plateformes médiatiques.

Madison, étudiante de troisième année de la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa, qui poursuit un baccalauréat spécialisé en communication et en sociologie, a rejoint la communauté Telfer Nation lorsqu’elle est devenue membre de l’équipe de CASCO au cours de sa toute première année à l’uOttawa. Elle a tellement aimé sa première expérience de gala que, l’année suivante, elle est revenue, cette fois-ci avec son ami et coéquipier de danse LeShaun Bernett.  Ce dernier en était aussi à sa troisième année d’études à l’uOttawa, en sciences de la santé avec une mineure en psychologie pour sa part. 

Alors que le duo avait participé en tant que danseurs aux galas des années précédentes, il est juste de dire que leur travail de chorégraphes pour l'édition 2020 allait s'accompagner de défis sans précédent. Des auditions par vidéoconférence aux restrictions de distanciation physique lors de répétitions, il y a eu beaucoup d’essais-erreurs et autant de leçons apprises. « Lors du gala, vous auriez l’appui de toute une équipe technique, alors que dans notre version, c’était seulement nous. Nous faisions tout, de la chorégraphie à l’éclairage et aux machines à fumée, parfois à l’extérieur dans des conditions glaciales, et souvent pendant plus de 6 heures consécutives. », explique Madison. Malgré ces défis, les résultats en ont valu la peine. Même s’il n’a pas été possible de donner des spectacles avec toute l’équipe, comme à l’habitude, la transition numérique réalisée par CASCO a été un succès monumental qui a donné lieu à des milliers de visionnements et à des vidéos encore partagées des mois après l’événement. 

LeShaun_Casco Madison, qui a hâte au retour de l’événement en présentiel, révèle que « même si cela ne remplacera jamais la magie et l’excitation ressentis lors d’une soirée de gala en personne, ça nous a permis de sortir de notre zone de confort et de montrer que nous pouvons être novateurs. » Faisant écho aux commentaires sur le caractère spécial de l’événement en présentiel par rapport à l’événement numérique, LeShaun reconnaît également les possibilités qu’un modèle hybride virtuel-en direct pourrait représenter pour l’avenir de CASCO : « Par exemple, la diffusion numérique des vidéos nous a donné l’occasion d’avoir un public beaucoup plus vaste, et les gens à la maison ont pu voir ce que nous faisons réellement et pourquoi nous le faisons - ça a été très valorisant. »

Peu importe si le prochain gala de CASCO a lieu en direct ou non, nous pouvons être certains qu’il sera animé par la passion et le dévouement des membres extraordinaires de la Telfer Nation qui, tout comme Madison et LeShaun, feront en sorte que les 22 ans d’héritage demeurent solides. « C’est la première fois que j’ai senti que danser faisait quelque chose pour ma communauté, quelque chose de plus grand que moi. », a exprimé Madison. « La danse est un monde très compétitif », a ajouté LeShaun, « mais avec CASCO, nous pouvons présenter ce talent sous un angle différent, où la victoire ne consiste pas à gagner un trophée, mais à faire une différence. »