Passer au contenu principal
 
 
 
 

Jasmine Tu, comme de nombreux finissants du secondaire, vit actuellement dans l’inconnu depuis que les écoles secondaires ont été fermées à cause des mesures de protection prises contre la COVID‑19. Malgré ce que certains considèrent comme une occasion manquée, compte tenu de l’annulation du bal des finissants, de leur collation des grades et de la menace qui pèse sur le « meilleur été de leur vie », Jasmine, avec l’aide de sa famille, a décidé de transformer ces moments difficiles en une occasion d’aider celles et ceux qui en ont le plus besoin.

Jasmine fréquente actuellement l’école secondaire Bell à Ottawa et elle commencera ses études à l’École de gestion Telfer cet automne. Elle a toujours été un membre actif de la population estudiantine tout au long de ses études secondaires. Elle a participé à de nombreuses collectes de fonds à son école et dans des organismes sans but lucratif. Il n’est donc pas surprenant qu’à la première occasion, elle ait décidé de passer à l’action en cette période sans précédent et qu’elle ait développé sa propre « entreprise » sans but lucratif en créant « Localmasks for a Cause ».

 

Plus de 1 000 masques en don

Homemade masks in individual plastic bags Au cours des dernières semaines, Jasmine et sa famille ont travaillé très fort pour fabriquer des masques faciaux. Ils ont donné plus de 1 000 masques à des hôpitaux d’Ottawa et de partout dans la province, mais cela ne s’arrête pas là.

Elles cousent du matin au soir et continuent de fabriquer des masques dans l’espoir que tout le monde puisse rester en sécurité et en santé. 

« Nous savons que ce n’est pas tout le monde dans notre collectivité qui a accès à un masque en ce moment, alors nous avons communiqué avec des représentants communautaires d’Ottawa afin de savoir qui aimerait avoir un masque, tout en faisant don de tous les bénéfices à un organisme de bienfaisance différent chaque semaine », a déclaré Jasmine.

 

Plus de 1 600 $ ont été recueillis pour la Fondation du CHEO

L’initiative de Jasmine ne s’arrête pas là. Elle recueille également des fonds, vend des masques en ligne et remet tous les bénéfices et l’argent recueillis à des organismes locaux reconnus. Au cours de la première semaine de cette initiative, Jasmine a choisi d’appuyer la Fondation du CHEO, pour laquelle elle a amassé 1 641 $. « Le CHEO a toujours occupé une place spéciale dans le cœur de ma famille et c’est un honneur pour nous de continuer à l’appuyer au fil des ans », devait-elle ajouter.

Cette semaine, son équipe et elle ont choisi d’appuyer la Banque d’alimentation d’Ottawa, pour laquelle ils ont déjà recueilli plus de 2 000 $.

« Nous espérons montrer à tous que les petits gestes de générosité peuvent nous mener très loin. Notre soutien et nos prières vont aux personnes et aux familles qui combattent actuellement la COVID‑19 », a ajouté Jasmine d’un ton solennel.

Jamsine Tu presenting homemade masks Jasmine a créé une page Facebook appelée Local Mask Fundraiser comme principale plateforme visant à recueillir des fonds pour la cause et pour prendre des commandes de masques. Elle affiche des mises à jour du nombre de masques vendus, du nombre de masques encore disponibles et des montants recueillis chaque semaine. Elle a également élaboré une stratégie de sensibilisation en téléversant certains messages sur la plateforme Facebook Marketplace, et elle affiche régulièrement des messages dans des pages de groupes locaux comme « Ottawa Community » pour expliquer les tenants et aboutissants de sa collecte de fonds et créer un moyen facile pour les membres de la collectivité de communiquer avec son équipe s’ils sont intéressés à faire un don ou à acheter des masques.

« Nous avons mis au point un système efficace et sécuritaire de « livraison sans contact » pour les commandes de masques et pour les dons reçus par virement électronique, en espèces ou par l’entremise de la collecte de fonds affichée sur la page Facebook, où vous pouvez faire un don directement aux différentes fondations que nous soutiendrons » a ajouté Jasmine, qui possède déjà un sens aigu de l’analyse commerciale à titre de future étudiante en comptabilité. 
 

Vous pouvez suivre l’initiative de Jasmine et de sa famille sur sa page Facebook. Vous pouvez également faire un don directement à la Fondation du CHEO ou à la Banque d’alimentation d’Ottawa ou par leur entremise.


Voir plus d'histoires

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert