Passer au contenu principal
 
 
 
 

Alors que nous faisons face à de nouveaux défis découlant des restrictions que nous impose la pandémie de COVID-19, de nombreuses entreprises trouvent des façons novatrices de s’adapter au changement.

Le bien-être et la socialisation des aînés sont importants, mais encore plus à l’heure actuelle où leur isolement est plus grand que jamais. En 2016, une diplômée de Telfer, Elizabeth Audette-Bourdeau, lançait Welbi, une plateforme conçue pour aider les travailleurs du secteur des loisirs dans les maisons de retraite à accroître et à contrôler le niveau de socialisation et d’activité des résidents.

Welbi est une plateforme en ligne destinée à améliorer la qualité de vie des aînés grâce à une augmentation de l’activité sociale et, par conséquent, les taux d’occupation dans les établissements qui les accueillent. Les équipes chargées des loisirs dans les maisons de retraite disposent de plus de temps grâce à ce programme personnalisé d’enrichissement de la vie des aînés. L’outil leur donne une idée de ce qui fonctionne bien, de ce qui a le plus aidé certains résidents et qui, en fin de compte, peut favoriser le bonheur et la qualité de vie de ces derniers. Grâce à l’automatisation, à l’intelligence artificielle et à une plateforme facile à utiliser, Welbi a transformé la vie d’un nombre incalculable de personnes âgées qui, à 86 %, se sont déclarées satisfaites de leur vie communautaire.

 

cheerful senior couple looking at an electronic tablet Comment parvenir à mobiliser les résidents pendant cette période où l’éloignement physique est fortement encouragé? 

La plateforme Welbi est bien adaptée à ces problèmes parce qu’elle permet de maintenir le degré d’intérêt des aînés sans qu’ils aient à quitter leur chambre et donc sans qu’ils risquent de favoriser la propagation de la COVID-19. C’est là une préoccupation non négligeable, surtout dans le cas des citoyens âgés qui sont plus vulnérables au virus. 

L’équipe de Welbi vise à ce que la plateforme permette de maintenir les activités individualisées des aînés, ainsi que les autres programmes gérables en cette période inédite. Voici ce qu’a affirmé Elisabeth dans une entrevue à Techopia Live, publiée dans le Ottawa Business Journal : « Pour nous, à Welbi, il s’agit de savoir comment soutenir les équipes dans les maisons de retraite, surtout en ce moment de grande crise. » Welbi a aussi publié récemment quelques billets de blogue sur son site Web, comme une liste d’activités communautaires suggérées pour les aînés pendant la quarantaine de la COVID-19, comme les retransmissions en direct, la lecture de livres ensemble et le partage d’œuvres d’art des petits-enfants.

 

Elizabeth Audette headshot Une victoire au Sogal Pitch, au début mars

Juste avant que le confinement ne soit déclaré, à la mi-mars, Elizabeth a participé au concours Sogal Pitch dans la Silicon Valley, où elle a gagné 25 000 $ US de Sogal Ventures, marquant ainsi la première victoire d’une entreprise canadienne à cet événement.

 

 

 

Reconnaissance par la Ville d’Ottawa

Welbi a également reçu une reconnaissance pour son travail pendant cette pandémie mondiale la semaine dernière, lorsque le maire Jim Watson a voulu sanctionner le travail acharné de quelques entreprises locales. Il a particulièrement félicité Elizabeth d’avoir étendu l’utilisation de sa plateforme pendant cette période d’isolement social.

Apprenez-en davantage sur le travail extraordinaire de Welbi en visitant leur site Web ou encore leurs pages Facebook et Instagram.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert