Passer au contenu principal
 
 
 
 

Comme nous le savons tous, les travailleurs de première ligne sont les piliers de notre réseau de la santé pendant la pandémie de la COVID-19. Ils se présentent tous les jours, prêts à travailler dans les hôpitaux, les cliniques satellites de dépistage ou les établissements de soins de longue durée. Il leur faut beaucoup de courage et de résilience, d’autant plus que la crise sévit depuis maintenant deux mois au Canada. Ils sont donc là pour nous, mais qui est là pour eux?
 

Créer un réseau virtuel de soutien par les pairs

Dre Mamta Gautam profile La Dre Mamta Gautam (MBA pour cadres, 2013), une psychiatre d’expérience traitant uniquement des médecins depuis 30 ans maintenant répond en partie à cette question.  Connu sous le surnnom de la « médecin des médecins » le Dre Gautam est une pionnière dans le domaine de la santé des médecins, ayant créé et fondé des programmes innovants pour soutenir la communauté médicale. Anticipant le besoin, elle a décidé d'offrir une plateforme de discussion aux médecins de partout à travers le Canada afin qu'ils puissent dialoguer entre eux. Elle a donc mis sur pied un réseau virtuel de soutien par les pairs, soit une réunion quotidienne virtuelle sur la plateforme Zoom pour les médecins canadiens, où ils peuvent exprimer librement leurs sentiments et leurs préoccupations au sujet du travail dans le contexte de la pandémie. Malgré le statut de la psychiatre, la plateforme d’appel ne vise pas à dispenser une thérapie ou des soins psychiatriques, mais simplement à offrir un soutien par les pairs. Après neuf semaines, la Dre Gautam nous a fait part d’une évaluation intéressante de l’évolution générale des appels vidéo au fil du temps.

Au cours des premières semaines, 30 à 50 médecins ont participé chaque jour à l’appel Zoom, et ils étaient parfois jusqu’à 80. « Au début, il y avait beaucoup d’anticipation et d’anxiété », se souvient la Dre Gautam. « À la quatrième semaine, nous avons tous commencé à être fiers de nos accomplissements et de l’effort collectif de la communauté, et à constater que nous pouvions, après tout, réussir à aplanir la courbe », a-t-elle ajouté. De quelque 80 participants au début, la moyenne a ensuite baissé à une trentaine, ce que la Dre Gautam attribue à la fatigue probable, en raison du temps que beaucoup de médecins passent à l’écran chaque jour. Cela est probablement aussi attribuable à leur exposition constante au sujet du coronavirus, car il s’agit pour eux d’un sujet prépondérant, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la pratique. Elle a également observé un changement dans la conversation virtuelle qui s’est tournée vers une approche plus réaliste de la situation par ses pairs. « Dès la septième semaine, la conversation est passée de comment faire face à la Covid-19 à apprendre à vivre avec le coronavirus dans une « nouvelle normalité », a déclaré la psychiatre. « La phase actuelle consiste à maintenir et à stabiliser le réseau de la santé. »
 

La « médecin des médecins »

Grâce à sa vaste expertise dans ce domaine, la Dre Gautam a acquis une grande crédibilité, non seulement au Canada, mais aussi à l’échelle internationale. Pendant cette pandémie, elle a pu aider ses collègues médecins dans le monde entier, notamment en organisant des webinaires pour les médecins aux Nations unies, pour les leaders dans le monde médical par l'intermédiaire de la Société canadienne des leaders médicaux, de la « American Association for Physician Leadership » ainsi que de plusieurs programmes d'affaires pour les médecins cadres. Elle a travaillé avec des sociétés médicales nationales, notamment l'Association canadienne d'ophtalmologie, l'Association canadienne des chirurgiens généraux, la Société canadienne d'anesthésie, pour aider les médecins à faire face au stress de la pandémie.


Une nouvelle voie

Terrence Kulka profile La carrière de la Dre Gautam a pris un nouveau tournant quand elle est passée de médecin à temps plein à consultante de renom avant de terminer son MBA pour cadres (EMBA) à Telfer. « Je dois être l’une des seules personnes à avoir été enseignante avant d’être étudiante! » a‑t‑elle ajouté. C’est le professeur Terrence Kulka, l’un de nos cadres en résidence à Telfer, qui l’a approchée pour la première fois après une conférence. « J’y ai réfléchi et je cherchais un défi personnel à relever à l’époque. Terrence m’a demandé de me joindre aux programmes pour cadres de Telfer pour enseigner et à un moment donné, j’ai décidé d’ajouter une corde à mon arc et je suis devenue étudiante. J’en étais à une étape où je faisais davantage de consultation, et cela m’a permis de comprendre l’aspect stratégique des affaires », a ajouté la Dre Gautam, qui considère maintenant le professeur Kulka comme son mentor.

 

Tous les médecins du Canada sont invités à se joindre à l’appel vidéoconférence gratuit d’une heure de la Dre Mamta Gautam, à 16 heures HNE, et ce, 7 jours par semaine (Invitations Zoom envoyées sur Twitter). L’environnement virtuel est protégé par la Dre Gautam, qui confirmera à l’avance par courriel que tous les participants sont médecins.


Voir plus d'histoires

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert