Passer au contenu principal
 
 
 
 

En pleine pandémie de la COVID-19, des changements majeurs ont été apportés aux règlements académiques. C'est pourquoi le Centre de mentorat régional de l'Université d'Ottawa aide les étudiants en répondant aux questions concernant les dates de cours, les examens et sur comment gérer le trimestre d'été à distance. Nous savons que de nombreux étudiants s'inquiètent du fait que le trimestre d'été soit offert en ligne. Alors que l'équipe de mentorat régional se concentre désormais sur la mise à disposition d'un contenu pertinent qui aide les étudiants à gérer leurs cours, leurs examens et leurs devoirs depuis chez eux, nous avons demandé à Jacqueline, mentor de la région du Grand Toronto, de nous en dire plus sur la nouvelle réalité et sur la façon dont le programme s'y est adapté rapidement.
 

Instagram story example Le rôle de mentor en ligne

« Au Centre de mentorat régional, notre mission est de faciliter l'intégration et la transition des étudiants canadiens de première année dans leur parcours du secondaire à l'université. L'un de nos principaux objectifs est de rester en contact avec les étudiants de première année, de répondre à leurs questions et d'organiser des événements leur permettant de rencontrer de nouvelles personnes de leur région d'origine. Tout cela pour leur faire vivre la meilleure expérience universitaire possible ».

« Étant donné la situation actuelle, notre équipe à continuer ses efforts sur les plateformes Facebook et Instagram afin d’avoir ces conversations avec les premières années. Plus important encore, comme aucun événement en personne ne sera organisé de sitôt, notre équipe utilise différents outils en ligne pour créer une communauté d'étudiants engagés. Certaines de ces tactiques comprennent l'utilisation d'Instagram Live, Google Hangouts, Netflix Watch Parties, etc. ».
 

Créer du contenu de "bien-être"

« Avec la distanciation sociale, nous savons que les étudiants peuvent se sentir plus stressés. Perdre son emploi, assister à des cours en ligne et garder ses distances avec ses amis peuvent avoir des conséquences sur la santé mentale. Pour garder le moral, notre stratégie de marketing a inclus plus de contenu de type "bien-être" pour les étudiants. Cela inclut des mèmes positifs et beaucoup de contenu sur les chiens. Beaucoup d'entre nous négligent ces mèmes, mais ils peuvent avoir un impact significatif sur le bien-être des étudiants. Le message que nous voulons faire passer est que nous sommes "des personnes d'abord, et des étudiants ensuite". Nous voulons encourager le maintien de la santé mentale des étudiants parce que nous croyons qu'elle se traduit par la réussite scolaire ».

« Enfin, avec les informations recueillies sur nos plateformes de médias sociaux, nous savons que le contenu vidéo est le plus attrayant pour les étudiants. Pour maintenir le moral des étudiants, les mentors régionaux ont créé une chaîne Youtube et commenceront à publier des vlogs pour les étudiants de première année. Nous prévoyons dépasser les limites du "mentorat en ligne"; nous voulons réussir à construire une communauté de campus en ligne. Parmi les idées en cours de réalisation, citons : comment construire un espace de travail à la maison, nos films préférés sur Netflix, apprendre à cuisiner à la maison, et bien d'autres choses encore ».

« Grâce à ces initiatives, nous espérons que les étudiants se sentiront plus engagés, plus divertis et moins isolés et nous voulons s'assurer qu'ils comprennent que nous sommes tous ensemble pendant cette épreuve », ajoute Jacqueline.


Pour plus d'informations sur le Centre de mentorat régional, suivez les initiatives de Jacqueline et de son équipe sur FacebookInstagram et leur chaîne Youtube


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert