Passer au contenu principal
 
 
 
 

Des chercheurs de l’Université d’Ottawa utiliseront une nouvelle subvention de 120 000 $ du programme MITACS-Accélération, en partenariat avec IBM Canada, pour lancer six projets de recherche novateurs visant à améliorer le rendement des systèmes de santé. Centralisés au Centre de recherche IBM sur l'analytique et la performance, ces projets mettent à profit l'expertise de l'École de gestion Telfer et de l'École de science informatique et de génie électrique (SIGE). Les projets suivants visent à réaliser des améliorations importantes dans le mode de prestation des soins de santé :

Planification de la capacité d'un réseau de soins communautaires pour personnes âgées

Craig Kuziemsky (Telfer) et Liam Peyton (SIGE) simuleront et modéliseront l'affluence de patients dans le système de soins communautaires. L'objectif consiste à créer des plans de capacité pour les divers nœuds d'un réseau offrant des soins allant des soins de courte durée à l'hébergement pour soins de longue durée, en passant par les soins pour affections subaiguës, les soins à domicile et l'aide à la vie autonome. Ces plans devraient faciliter la circulation des patients dans le système avec un nombre minimal d'obstacles et des temps d'attente acceptables.

Soutien des systèmes d'information pour la gestion du rendement du processus de traitement des patients

Liam Peyton, Greg Richards (Telfer) et Wojtek Michalowski (Telfer) examineront le développement d'applications de surveillance du processus de soins à l'intérieur d'un cadre d'application générique pour la gestion du rendement du processus de traitement des patients. Ces outils permettront de prendre en compte deux composantes : une composante liée à l'expérience de l'utilisateur dans la collecte de données à l'aide de questionnaires et l'affichage de données d'analyse en temps réel pour surveiller et gérer les processus de soins; une composante liée à l'intégration des données pour la collecte, le traitement, le rassemblement et la déclaration d'événements se rapportant à la gestion du processus de soins.

Amélioration du processus de diagnostic par l'application de techniques d'exploration de données

Cette étude, dirigée par Bijan Raahemi (Telfer) et Daniel Amyot, vise à améliorer le processus de diagnostic de la dépression en identifiant les biomarqueurs de la dépression et les marqueurs de comorbidité par l'exploration de données provenant d'enregistrements d'électroencéphalographe (EEG) et d'échantillons appariés de données cardiaques.

Soutien de l'activité des cliniciennes et cliniciens à l'aide de méthodes de recherche opérationnelle

En collaboration avec le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario, Wojtek Michalowski et Daniel Amyot définiront un cadre d'évaluation du rendement des urgentologues qui tiendra compte de l'efficacité des services et de la prestation de ceux-ci. Ce modèle de cadre d'évaluation sera calibré et validé à l'aide des données du service d'urgence.

Schéma de gestion du diabète

Ce projet, mené par Greg Richards et Daniel Amyot, met l'accent sur le Programme communautaire d'éducation sur le diabète (PCUD) d'Ottawa. Ce projet vise à schématiser le processus du PCUD au sein du Centre de santé communautaire du centre-ville, puis à appliquer ce schéma à d'autres ressources communautaires qui s'offrent au PCUD et sur lesquelles s'appuie ce programme. Une simulation sera réalisée pour déterminer l'incidence des changements au processus sur la qualité des soins offerts aux patients et sur l'efficacité de ce processus. On utilisera les technologies de IBM Blueworks et de IBM Business Process Manager dans le cadre de cette recherche.

Soutien des activités des équipes de soins interdisciplinaires à l'aide d'une méthodologie multi-agents

Daniel Amyot et Wojtek Michalowski élaboreront un système multi-agents d'aide aux décisions afin de faciliter la collaboration et la coordination entre membres d'équipes de soins interdisciplinaires. Le système planifiera l'exécution des tâches en suivant un plan de traitement des patients, puis affectera des membres d'équipe à ces tâches en fonction des capacités officiellement décrites.

L'École de gestion Telfer vise à contribuer à la résolution des problèmes liés au système de santé canadien et à préparer les étudiants à devenir des contributeurs à la gestion des systèmes de santé – l'un des trois pôles stratégiques d'excellence de l'École. L'un des objectifs principaux consiste à créer et à valider des technologies, des pratiques et des processus habilitants, de même qu'à créer un savoir-faire en matière de gestion en vue de réduire les coûts et d'améliorer les résultats dans le secteur de la santé.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert