Passer au contenu principal
 |  Étiquettes : research, management, Health Systems

Trois membres du corps professoral ont reçu chacun une subvention de recherche de l'École de gestion Telfer (SMRG) pour des projets qui porteront sur des questions importantes dans les domaines de la gestion internationale et des systèmes de santé. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur la pertinence, les objectifs et les applications futures de leurs projets de recherche spécifiques.

Guanxi, transfert de connaissances et coentreprises sino-africaines

Dans le cadre d’un nouveau projet de recherche, le professeur adjoint Abdoulkadre Ado se penchera sur le rôle des guanxi, i.e. des réseaux sociaux ou relationnels que chaque personne détient, dans le transfert de connaissances des organisations chinoises vers des entreprises africaines. Le professeur Ado soutient que ce transfert de connaissances favorise l’établissement de partenariats fructueux entre la Chine et l’Afrique et la réussite à long terme des coentreprises.

Dynamique commerciale sino-africaine

Les relations commerciales entre la Chine et l’Afrique atteignent actuellement un niveau sans précédent et ont d’importantes répercussions sur les économies africaines. Par exemple, le gouvernement chinois offre aux Africains et aux Africaines de nombreuses occasions de parfaire leurs connaissances et leurs compétences par le truchement de bourses d’études et de formations professionnelles en Chine. Plongés dans une nouvelle culture commerciale, les Africains apprennent rapidement ce que sont les guanxi. Ces puissants réseaux sociaux établissent une forme d’obligation morale entre les individus et fait naître un sentiment d’engagement envers la mutualité et la confiance.

À leur retour de Chine, les stagiaires africains constituent des atouts précieux pour les entreprises africaines. Ceux-ci sont en mesure d’aider les entreprises de leur pays en mettant à profit leur réseau social chinois et en transférant leurs connaissances de la culture commerciale chinoise dans la création de partenariats avec des entreprises chinoises.

Sur quoi porte le projet de recherche?

Le professeur Ado a récemment reçu une subvention de recherche de l’École de gestion Telfer (SMRG) afin de mieux comprendre la valeur et les retombées des guanxi. Son projet s’intitule Guanxi as a facilitating tool for knowledge transfer in China-Africa joint ventures (Les guanxi pour faciliter le transfert de connaissances dans les coentreprises sino-africaines).

Très peu d’études se sont penchées sur le rôle des guanxi dans la création de coentreprises avec des partenaires chinois et dans le transfert des connaissances qui en découle. Les travaux du professeur Ado se concentreront sur l’Éthiopie, le Kenya et la Tanzanie, les trois principaux pays d’Afrique engagés dans des coentreprises avec la Chine.


Quel impact l’implantation du système EPIC aura-t-il sur la formation des résidents en médecine et la satisfaction des patients envers les soins reçus ?

Dans le cadre d’un projet intitulé « Évaluation avant/après de l’impact du système Epic sur la formation médicale et la satisfaction des patients », la professeure agrégée Mirou Jaana explorera les incidences d’EPIC, un système informatisé d’informations médicales qui sera mis en opération dans plusieurs organismes offrant des soins de santé dans la région d’Ottawa. Ce système génère des dossiers médicaux électroniques pour les patients, dossiers qui seront partagés sur un réseau numérique de fournisseurs de soins de santé.

Pourquoi EPIC a-t-il un impact sur les évaluations médicales ?

Les dossiers médicaux électroniques (DME) offrent d’importantes possibilités d’améliorer l’efficacité médicale des établissements de soins de santé (par exemple, en améliorant le suivi des interventions sur les patients, en évitant le dédoublement de certains examens, etc.). Six organismes de soins de santé de l’est de l’Ontario mettent actuellement en place un système informatique développé par EPIC, qui leur permettra d’avoir rapidement accès aux DME des patients et d’en partager les informations avec d’autres fournisseurs de soins de santé.

Malgré ses promesses d’amélioration des décisions médicales et des soins aux patients, la mise en place des DME suscite certaines réticences — particulièrement auprès des médecins et des patients —, qui peuvent compromettre les avantages escomptés. Pour l’instant, en raison de la quantité d’informations disponibles et de l’utilisation intensive des technologies dans la prestation de soins, on ignore l’incidence des DME sur la formation des médecins résidents ainsi que sur l’expérience et la satisfaction des patients.

Sur quoi porte le projet de recherche?

Une évaluation rigoureuse des DME, tels que ceux générés par le système EPIC, peut aider les organismes de soins de santé à cerner dès le départ les risques et les difficultés, ce qui leur permet de mettre en place des stratégies efficaces pour les gérer. Consciente de l’importance et de la nécessité d’une telle évaluation, la professeure Jaana examinera les effets du système EPIC sur la formation et les activités des médecins résidents ainsi que sur la satisfaction globale des patients à l’égard des soins reçus à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO). Une enquête sera menée auprès des médecins résidents et des patients qui visitent l’ICUO avant et après l’implantation du système EPIC. L’objectif est d’évaluer les retombées du nouveau système sur la formation médicale et la satisfaction des patients.


L'AMÉLIORATION DE LA CONCEPTION DES PLATEFORMES DE SERVICES DE SANTÉ GRÂCE À DE MEILLEURS MODÈLES ARCHITECTURAUX

La professeure adjointe Lysanne Lessard et son collaborateur, et le professeur agrégé Mark de Reuver, de l'Université de technologie de Delft, entreprendront une étude de cas pour mieux comprendre comment l'architecture des plateformes de services de santé peut être organisée et, en définitive, aider les fournisseurs de soins de santé à améliorer l'efficacité de ces plateformes.

Développement d'architectures spécifiques pour les plateformes de services de santé

Les plateformes de services de santé (PSS) sont des plateformes numériques utilisées pour faciliter de nouveaux modes de prestation des soins de santé afin d'améliorer l'efficacité et l'efficience des soins. Elles deviennent de plus en plus populaires dans le système de soins de santé, car ces plateformes peuvent offrir des applications variées à faible coût et à valeur clinique élevée. Bien que les PSS aient été utilisées pour améliorer les services de santé comme les soins à distance et la surveillance des patients, elles doivent être adaptés aux diverses spécifications de services qu'elles soutiennent. De même, les PSS doivent être conçus conformément aux intentions des professionnels de la santé et des patients qui utilisent ces plateformes.

L'architecture d'une plateforme fait référence à la façon dont les composantes de la plateforme sont organisées. Sur le plan technologique, les plateformes permettent de changer facilement leurs composantes (par exemple les applications), et la technologie utilisée par ces composantes. Cependant, les modèles architecturaux traditionnels pour les plateformes numériques ont été créés avec des objectifs commerciaux à l'esprit. Les décisions concernant les changements à apporter pour atteindre un objectif donné sont basées sur le désir d'attirer des développeurs qui créeront des applications innovantes, les rendront disponibles sur la plateforme, ce qui attirera davantage d'utilisateurs sur la plateforme.

"Bien que les fournisseurs de services de santé s'appuient sur les mêmes technologies, leur but n'est pas le même. Les fournisseurs de soins de santé cherchent à améliorer les résultats de santé pour les utilisateurs de la plateforme, et non à augmenter leurs revenus en augmentant le nombre d'utilisateurs-patients. Par conséquent, toute décision concernant la façon de modifier la plateforme devrait être fondée sur ses répercussions sur les résultats souhaités pour la santé ", explique la professeure Lessard.

Sur quoi porte le projet de recherche?

Les fournisseurs de soins de santé qui souhaitent intégrer les PSS au sein de leur organisation n'ont pas les outils qui pourraient les aider à déterminer ce qui devrait faire partie de la structure de leur plateforme et comment celle-ci devrait être organisée de manière à refléter leur perspective et à atteindre les résultats de santé souhaités. Une étude dirigée par la professeure Lessard et son collaborateur est une première étape vers la création de tels outils. Le projet sera axé sur une étude de cas d'un PSS qui appuie les soins à distance aux patients et la prévention des maladies.


Qui bénéficiera de l'Analyse de ses Résultats?

Professeur adjoint Ado« Les connaissances tirées des coentreprises avec des partenaires chinois s’avéreront inestimables pour améliorer les capacités des entreprises africaines et protéger les fleurons économiques du continent. Dans cette optique, bien comprendre l’apport des guanxi aux coentreprises internationales permettra de soutenir les partenaires africains et de maximiser le transfert de connaissances. En raison de son taux de croissance économique exceptionnel, l’Afrique attire l’attention de nombreux partenaires étrangers. Ainsi, une meilleure compréhension de la façon dont les Africains acquièrent des connaissances sur les entreprises chinoises permettra aux autres pays d’améliorer leurs négociations commerciales avec l’Afrique. »

Professeur Ado


Professeure Mirou Jaana« J’espère que les résultats de cette recherche permettront de réaliser une évaluation à plus grande échelle du système EPIC dans plusieurs organismes de soins de santé au fil du temps, non seulement à Ottawa, mais dans l’ensemble du pays. Ceci serait bénéfique à la fois pour la communauté des chercheurs et celle des praticiens compte tenu de la richesse des données et des informations qui seront disponibles dans des milieux en pleine transformation. Il y a beaucoup à apprendre de l’expérience de chaque organisme de santé qui entreprend ce virage numérique, et le partage des connaissances est essentiel pour éviter de réinventer la roue à chaque nouveau projet. »

Professeure Jaana


Professeure Lessard« J'ai l'intention de partager les connaissances acquises dans le cadre de ce projet et leurs implications avec les organisations qui ont participé à l'étude de cas. Ces résultats pourraient aider ces organisations à mieux identifier les besoins architecturaux des PSS et à mieux les intégrer dans le système de soins de santé en constante évolution. »

Professeure Lessard 


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer