Passer au contenu principal
 |  Étiquettes : research, impact

Le 25 septembre, les étudiants à la maîtrise et au doctorat de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), de la Sprott School of Business, Université Carleton, et de l’École de gestion Telfer, Université d’Ottawa, ont eu l’occasion de présenter leurs recherches dans le cadre de l’événement « Deux villes, esprits curieux : Recherche aux cycles supérieurs dans trois universités — Concours de thèse de la région de la capitale nationale et séance d’affiches ». L’événement est organisé annuellement dans l’une des trois universités de la région de la capitale nationale.

Dans le cadre de présentations orales et d’une séance d’affiches, 20 étudiants des cycles supérieurs provenant des trois établissements ont expliqué de manière créative les retombées et l’importance de leurs recherches. Plus de 80 étudiants et membres du corps professoral des trois universités ont assisté à l’événement. Les étudiants participants ont également eu l’appui de la doyenne de la recherche de l’UQO, des doyens de l’École de gestion Telfer et de la Sprott School of Business, ainsi que  des vice-doyens de la recherche de l’École de gestion Telfer et de la Sprott School of Business.

François Julien, doyen de l’École de gestion Telfer, a lancé les festivités, félicitant tous les étudiants à la maîtrise et au doctorat des trois universités de la capitale nationale d’être venus présenter leurs projets de recherches. Il s’est dit heureux que l’École accueille l’événement pour la première fois.

Prendre des décisions aux cycles supérieurs

Le conférencier d’honneur Ralph L. Keeney, Université Duke et Université de la Californie du Sud, a prodigué ses conseils aux futurs titulaires de doctorat et de maîtrise présents. En se fondant sur ses recherches et sur son expérience professionnelle, le Dr Keeney a expliqué comment prendre de meilleures décisions.  L’emploi de bonnes stratégies de prises de décisions est particulièrement important dans la vie des étudiants des cycles supérieurs, et ce à partir du moment où ils choisissent le sujet de leur thèse jusqu’à celui où ils défendent leurs recherches.

La recherche de Telfer sous les feux de la rampe

Le processus de partage des recherches avec la communauté revêt une grande importance. Le vice-doyen (recherche) Wojtek Michalowski nous a rappelé de quelle façon les étudiants des cycles supérieurs contribuent à la mission universitaire consistant à enrichir et à transmettre les connaissances :

« Alors que nous célébrons le 50e anniversaire de l’École de gestion Telfer, nous sommes particulièrement fiers du rôle que les étudiants à la maîtrise et au doctorat jouent dans le développement de connaissances et dans leur contribution à l’amélioration la vie de la population canadienne. »

Les étudiants au doctorat Marwa Soliman et Vusal Babashov savent très bien que, pour réussir à transmettre leurs connaissances à la communauté universitaire et auprès des membres de la société, les étudiants des cycles supérieurs doivent bien sûr présenter leurs questions de recherche, leur méthodologie et leurs résultats, mais ils doivent également raconter une histoire attrayante. En d’autres mots, les jeunes chercheurs doivent trouver des moyens créatifs de communiquer les retombées et l’importance de leur travail :

« Ce concours de thèse s’avérait une excellente occasion d’améliorer mes compétences en présentation. J’ai appris à communiquer la teneur de mes travaux universitaires de façon simple et intéressante pour capter l’attention d’un public qui ne connaît pas mon domaine. De plus, cette occasion m’a aussi permis d’exposer les retombées de mes recherches, de recevoir des commentaires et de discuter avec d’autres étudiants de leurs idées et de leurs travaux. » — Marwa Soliman, candidate au doctorat

« Contrairement aux autres conférences et concours universitaires axés sur des sujets précis, ce concours de thèse nous a donné l’occasion de présenter nos recherches à des étudiants et des professeurs qui peuvent ne pas connaître notre domaine de recherche ou notre jargon. C’est un exercice difficile de discuter de votre sujet de recherche devant un public varié, de la manière la plus claire possible, et en moins de 10 minutes. Bref, c’est une compétence aussi utile que précieuse à acquérir. » — Vusal Babashov, candidat au doctorat

Douze étudiants de l’École de gestion Telfer ont également communiqué leurs travaux de recherche par l’entremise d’affiches amusantes et bien présentées. Les membres du corps professoral, les étudiants des cycles supérieurs et la communauté ont ainsi pu entrevoir la prochaine génération des leaders en recherche.

Résultats du concours

Félicitations à tous les étudiants qui ont présenté leurs travaux dans le cadre du Concours de thèse de la région de la capitale nationale et de la séance d’affiches. Voici les gagnants :

Concours de thèse :

Premier prix — Marwa Soliman (Telfer) a gagné 2 000 $

Deuxième prix – Vusal Babashov (Telfer) et Vivi Zhang (Sprott), à égalité, ont gagné 1 500 $ chacun

Troisième prix — Jesse Schnobb (UQO) a gagné 1 000 $

Concours d’affiche :

Premier prix — Afshin Kamyabiniya (Telfer) a gagné 500 $

Deuxième prix — Pengcheng Guo (Sprott) a gagné 300 $

Troisième prix – Nada Elnahla (Sprott) a gagné 200 $

L’édition 2019 du concours s’est avéré une réussite grâce notamment aux incroyables bénévoles de la Association des étudiants et étudiantes des programmes supérieurs de recherche de l’École.

On se retrouve en 2020 à la Sprott School of Business !

2019 National Capital Region Thesis Competition and Poster Session


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

Fermer