Passer au contenu principal
 
 
 
 

Lavagnon Ika Avant de rejoindre l’École de gestion Telfer à l’Université d’Ottawa, le professeur Lavagnon Ika a passé six ans à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Gatineau (Québec) où il a été promu professeur agrégé en 2011. Il est titulaire d’une maîtrise en gestion de projet, es sciences (M.Sc.) de l’UQO et d’un doctorat (Ph.D.) en administration avec spécialisation en gestion des projets de développement international de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) offert conjointement avec les universités McGill, Concordia et HEC. Sa thèse de doctorat porte sur les critères et les facteurs clés de succès des projets d’aide au développement et le double point de vue des superviseurs (Task Managers ouTask Team Leaders) et des gestionnaires des projets (Coordonnateurs nationaux de projet) de la Banque mondiale.

Ces 12 dernières années, il a enseigné la gestion de projet en français et en anglais au bachelor et au Master’s, tant au Canada (à l’Université d’Ottawa, à l’UQO, à l’UQÀM et à l’École polytechnique de Montréal) ainsi qu’au MBA pour cadres de l’UQAM à l’international en Algérie, en Tunisie, au Maroc et au Liban. Plus spécifiquement, il a enseigné la gestion de projet, la gestion de projet dans le secteur public, la gestion des projets internationaux, la gestion des projets de développement international, et les méthodes et les instruments de recherche en gestion de projet. Il a dirigé une douzaine d’étudiants de M.Sc. en gestion de projet et encadre actuellement un candidat au Ph.D. en gestion de projet de l’École de gestion Skema (anciennement ESC Lille, France). Il nourrit ses enseignements de son expérience de consultant en gestion et en évaluation de projet pour différents ministères du Gouvernement fédéral et pour l’Agence canadienne de développement international (ACDI).

Ses intérêts de recherche portent essentiellement sur les projets, les programmes et les portefeuilles dans les domaines non traditionnels de la gestion de projet tels que le développement international. Il est passionné par le débat sur l’efficacité de l’aide au développement. Outre ses travaux portant sur les projets dans le domaine du développement international, le professeur Ika manifeste un grand intérêt non seulement pour les projets dans les domaines non traditionnels tels que l’art et la culture, la justice, l’éducation, etc. mais également pour la stratégie et les fondements ontologiques, épistémologiques et méthodologiques de la recherche en gestion de projet. Il est auteur d’une douzaine d’articles dans les revues avec comité de lecture et d’une vingtaine de publications dans les actes de colloque.

Les travaux de recherche du professeur Ika ont été publiés dans les revues internationales comme Project Management Journal, International Journal of Project Management, International Journal of Managing Projects in Business, International Journal of Project Organization and Management, Revue Management & Avenir, et Journal of Global Business Administration. Ils ont fait l’objet de communication dans des conférences internationales comme Academy of Management (AOM), PMI Research and Education Conference, International Research Network on Organizing by Projects (IRNOP), European Academy of Management (EURAM), Making Projects Critical (MPC) et International Academy of African Business and Development (IAABD). Il estégalement évaluateur pour ces revues et ces conférences mais aussi président de séance pour certaines conférences. En Juin 2011, un de ses articles a reçu un prix d’excellence de la maison d’édition Emerald (Highly Commended Paper Award).

En 2003, le professeur Ika a rédigé le rapport d’auto-évaluation du programme de maîtrise en gestion de projet de l’UQO. À l’été 2011, il a nommé été directeur intérimaire du même programme. En 2009, il a co-organisé une journée de recherche en gestion de projet dont le conférencier invité était Damian Hodgson de l’École de gestion de Manchester (UK), le père du mouvement critique en gestion de projet. En Mai 2011, il a co-organisé le 1er Congrès international en gestion de projet de l’Université du Québec. En Juillet 2012 à Limerick en Irlande, dans le cadre de la conférence de recherche du PMI, il a dirigé et organisé un symposium sur l’opportunité, la pertinence et l’intérêt de faire de la recherche sur la gestion des projets de développement international. Il est actuellement éditeur invité de la revue Journal of African Business pour un numéro spécial qui doit sortir en Mai 2013 et qui est intitulé : Pourquoi les projets échouent-ils en Afrique?


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert