Passer au contenu principal
 
 
 
 

Le professeur David Wright de l'École de gestion Telfer aidera à développer un modèle de rentabilité pour les « photovoltaïques concentrés » (PVC) utilisés dans les produits de cellules solaires de nouvelle génération.

La contribution du professeur Wright fait partie d'un projet plus vaste, qui regroupe plusieurs chercheurs du SUNLab de l’Université d'Ottawa et de l'entreprise torontoise Morgan Solar Inc. Ce dernier vise à élaborer un modèle de rendement énergétique de pointe pour les PVC. La chercheuse principale est la professeure Karin Hinzer, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les nanostructures photoniques et les dispositifs intégrés et professeure agrégée de l’École de science informatique et de génie électrique de l'Université d'Ottawa. Ce projet vient de recevoir une subvention de recherche du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

En plus des aspects techniques et d'ingénierie, ce travail vise à faire le pont entre la technologie et les entreprises impliquées dans le développement et le déploiement de ces produits. À cette fin, le professeur Wright contribuera à l'élaboration d'un modèle financier qui traite de la rentabilité et du retour sur investissement des PVC. Les résultats seront certainement utiles pour es chercheurs qui travaillent sur l'énergie solaire, les promoteurs, les investisseurs et les analystes des politiques gouvernementales.

Visitez le site Web du SUNLab de l'Université d'Ottawa pour en apprendre davantage sur ce laboratoire.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert