Passer au contenu principal
 
 
 
 

Notice: Trying to get property 'article_layout' of non-object in /var/www/html/modules/mod_article_image/mod_article_image.php on line 36

Notice: Trying to get property 'article_layout' of non-object in /var/www/html/modules/mod_article_image/mod_article_image.php on line 36

 
La Professeure Samia Chreim obtient une subvention du CRSH

 

Comment obtenir les meilleurs résultats de Collaborations interprofessionnelles


La Professeure Samia Chreim, de l’Ecole de gestion Telfer, en collaboration avec Ann Langley, HEC Montréal, et Patricia Reay, University of Alberta, va essayer de répondre à cette question par le biais d’une subvention d’un montant de 140 850 $ de la part du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour leur projet intitulé The Dynamics of Interprofessional Collaboration: Bridging between Macro and Micro Levels of Analysis.

Au Canada et à l’étranger, les professionnels de diverses disciplines, telles que les soins de santé, le travail social, l’ingénierie et la pédagogie sont appelés à transcender leurs domaines professionnels respectifs et à collaborer. La collaboration interprofessionnelle (CIP) consiste à mettre en pratique des approches et solutions intégrées ; elle est particulièrement évidente dans le secteur des soins de santé où les professionnels, comme les médecins et le personnel infirmier, les kinésithérapeutes, les assistant(e)s social(e)s, partagent leurs connaissances et participent à la prise de décisions visant à améliorer la prestation de services.

Dans ce domaine des soins de santé, le projet de la Professeure Chreim va tenter de comprendre les obstacles et d’identifier les facteurs de succès de la collaboration interprofessionnelle. Ce projet sera utile aux organismes de réglementation engagés dans la formulation de politiques, aux responsables de la formation interprofessionnelle qui jouent un rôle majeur dans l’élaboration de programmes interprofessionnels et dans la socialisation des travailleurs de la santé. Ceci s’applique aussi dans le cas des associations professionnelles engagées dans l’établissement des limites de compétences professionnelles et la rédaction des codes de conduite adressés à leurs membres. De plus, le projet fournira aux gestionnaires et aux professionnels eux-mêmes un complément significatif en termes d’organisation, de dynamique d’entreprenariat ainsi que d’autres facteurs qui renforceront les pratiques gagnantes du CIP.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert