Passer au contenu principal
 
 
 
 

Notice: Trying to get property 'article_layout' of non-object in /var/www/html/modules/mod_article_image/mod_article_image.php on line 36

Notice: Trying to get property 'article_layout' of non-object in /var/www/html/modules/mod_article_image/mod_article_image.php on line 36

Samia Chreim L’urgence de trouver des solutions novatrices aux problèmes en matière d’efficacité et de qualité dans le système de santé a souligné, au cours des dernières années, la nécessité d’axer davantage une meilleure utilisation des équipes interprofessionnelles. La dynamique de leadership des équipes composées de membres issus de différents groupes professionnels intéresse de plus en plus les chercheurs comme Samia Chreim de l’École Telfer. Les questions qu’elle examine ont des répercussions sur la formation du personnel de santé : Comment les gens identifient-ils leurs rôles? Comment les cultures et les mentalités professionnelles influencent-elles la collaboration? Quelles sont les conséquences sur les barrières qui définissent les rôles dans le milieu de travail.

« La dynamique de pouvoir dans ces équipes est fluide et les rôles sont partagés parmi plusieurs individus, » observe la professeure Chreim. Par exemple, certains leaders occupent des fonctions de leadership clinique alors que d’autres occupent des fonctions de leadership administratifs. D’autres barrières séparent les leaders officiels et les autres membres de l’équipe. Il existe également des barrières par rapport aux compétences, perspectives, et domaines d'expertise variés.

« La gestion doit se faire en tenant compte de ces différents types de barrières », explique la professeure Chreim. Son article portant sur ce sujet a été mis en nomination pour un des meilleurs articles au congrès du Academy of Management qui s’est déroulé à Boston en août dernier. « Lorsque des individus sont appelés à collaborer, les différentes barrières pourront être ouvertes ou fermées en réponse à divers besoins, que ce soit pour atteindre un objectif particulier, ou pour faire valoir l’autonomie ou le rôle professionnel. »

On remarque un intérêt croissant pour la dynamique de collaboration interprofessionnelle dans les organisations, tant dans les revues scientifiques que dans la pratique, une tendance facile à comprendre selon Samia Chreim. Cette dynamique que l’on peut observer au niveau des individus, des équipes de travail et des institutions est liée à des changements majeurs dans la façon dont les gens performent dans leur rôle, dans les nouveaux régimes de travail ou encore dans l’évolution des liens entre les organisations et leurs réseaux. « La recherche démontre de façon significative comment les changements s’effectuent au sein des organisations. Celle-ci a un grand pouvoir explicatif durant une période de débats intenses sur la transformation des soins de santé. »

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert