Passer au contenu principal
 
 
 
 

Magda Donia Comment l'enrichissement professionnel peut-il améliorer le rendement scolaire? La professeure Magda Donia cherche la réponse à cette question en examinant une initiative de reforme scolaire mise sur pied en Brésil. On fait l'hypothèse que la performance des enseignants et des étudiants peut être améliorée en transformant certains aspects des postes d’enseignant, sans nécessiter de dépenses supplémentaires. Les résultats obtenus permettront d’orienter la réforme du système d'éducation au Brésil.

« Nous évaluons la valeur de mesures d’enrichissement professionnel dans le cadre d’un programme pilot novateur », explique Donia, qui enseigne la gestion des ressources humaines et le comportement organisationnel à l’École Telfer. « Selon la recherche, l’enrichissement professionnel peut réussir à motiver les employés vers une meilleure créativité et performance ; cependant, la plupart des études portaient sur le secteur privé en Amérique du Nord et en Europe. Nous cherchons pour notre part à examiner l’enrichissement professionnel dans un contexte culturel différent et nous mettons l’accent sur le secteur public ; c’est donc une occasion de recherche exceptionnelle. »

Un programme de restructuration scolaire a été mis sur pied par l’Instituto de Co-Responsabilidade pela Educação (ICE) dans 20 écoles à Pernambuco, située dans le nord-est de Brésil (2004, 2008) et dans 16 écoles à Sao Paulo (2012), au centre industriel du pays. La contribution de l’ICE à la réforme du système d’éducation brasilien a été le sujet d’un article paru récemment dans The Economist (2012). En vertu des modifications apportées, les enseignants étaient encouragés d’utiliser une plus grande variété d’aptitudes, d’obtenir des rétroactions plus souvent, d’avoir davantage l’impression de participer à la réussite future des élèves, et d’accroître leur autonomie quant à l’organisation de leurs travaux. Il est maintenant possible de mesurer l’impact du programme d’enrichissement professionnel sur la performance des professeurs et des étudiants.

Les résultats scolaires, les taux de diplomation et les taux d’inscription à l’université se sont tous améliorés dans les écoles pilotes à Pernambuco, une région isolée et moins affluente. Ce sont des résultats particulièrement encourageants dans ce pays où, historiquement, la plupart des étudiants admis aux universités publiques — qui sont les meilleurs au pays — viennent de familles qui ont les moyens de payer les frais de scolarité élevés des écoles préparatoires privées.

Le professeur Donia et ses collègues effectueront une étude longitudinale et transversale afin de comparer les 15 écoles (4 000 étudiants) dans l’état de Goiás participant au programme pilot depuis le début de l’année avec des écoles choisies comme membres d’un groupe témoin. « Au niveau pratique, notre recherche survient à un moment important de la mise en oeuvre du programme, permettant de données précieuses afin de déterminer le bien-fondé d’élargir le programme à d’autres écoles publiques qui font face aux mêmes défis.

Consultez les liens suivants pour en savoir plus :

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert