Passer au contenu principal
 
 
 
 

Publiées par la maison Stanford University Press, les professeures de l’École de gestion Telfer Barbara Orser et Catherine Elliott ont signé ensemble un ouvrage sur le pouvoir de l’entreprise au féminin : Feminine Capital. Unlocking the Power of Women Entrepreneurs.

Aujourd’hui, le monde compte plus de 200 millions d’entrepreneures. En Amérique du Nord, les femmes participent à la propriété de plus de la moitié des petites entreprises. Bon nombre de ces femmes puisent dans le capital féminin, ce que les auteures décrivent comme des compétences, des sensibilités, des expériences ainsi qu’une identité à nulle autre pareilles, pour créer des entreprises prospères.

Lancé à la veille de la Journée internationale de la femme, l’ouvrage jette un nouvel éclairage sur l’influence que peut avoir le genre sur la prise de décisions entrepreneuriales. Le recours au capital féminin permet aux femmes de créer des marques distinctives, d’ouvrir de nouveaux marchés et de réaliser des profits tout en uniformisant les règles du jeu dans l’univers des affaires. Ce faisant, les femmes transforment le paysage économique et social, une entreprise à la fois. « Nous avons écrit cet ouvrage pour chaque femme qui est tentée par les affaires, mais qui pense ne pas avoir ce qu’il faut pour réussir », déclare l’auteure, Catherine Elliott. L’ouvrage dissipe des mythes populaires au sujet de l’entrepreneuriat tout en offrant des conseils pratiques, des diagnostics et des outils pour démarrer une entreprise et la faire grandir. On y explique également comment mieux soutenir la création d’entreprises en modifiant les politiques publiques.

Au sujet des auteures

Barbara Orser est vice-doyenne (développement de carrière) à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa. Elle est présidente fondatrice du Groupe de travail pour la croissance des entreprises appartenant à des femmes et a été nommée l’une des 100 femmes les plus influentes au Canada par le Réseau des femmes exécutives.

Catherine Elliott est professeure adjointe à l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa, où elle enseigne le comportement organisationnel et la gestion des ressources humaines.

Pour lire des extraits de l’ouvrage et en apprendre davantage à son sujet, voir : http://www.sup.org/books/title/?id=22349.

Disponible chez les détaillants en ligne. 

© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert