Passer au contenu principal
 
 
 
 

D’éminents scientifiques en recherche opérationnelle se réuniront à Ottawa, du 26 au 28 mai, lors de la plus grande rencontre du genre au pays. Le 56e congrès de la Société canadienne de recherche opérationnelle, où des chercheurs du Canada et d’ailleurs dans le monde présenteront plus de 300 exposés « est vraiment représentatif de la diversité des approches appliquées aux problèmes opérationnels dans un large éventail de domaines, y compris le transport, les télécommunications, la logistique, les soins de santé, la finance, l’énergie et l’environnement » a expliqué M. Jonathan Patrick, professeur agrégé à l’École de gestion Telfer et un des coprésidents du programme du congrès. Les différents outils et méthodologies de recherche employés, a-t-il fait remarquer, reflètent l’influence qu’exercent l’informatique, les mathématiques, l’ingénierie et les sciences de la gestion sur la recherche opérationnelle. « Le fil conducteur, a précisé M. Patrick, est l’effort commun pour concevoir de nouvelles approches qui peuvent mener à des améliorations telles qu’une meilleure utilisation de l’information probante dans le processus de décision, des processus organisationnels et un déroulement des activités plus efficaces, ou encore la réduction du temps et des coûts pour obtenir la productivité voulue. »

Les soins de santé, qui sont au cœur de bon nombre de ces innovations, est un thème clé du congrès. Le professeur Patrick, dont les propres études concernent l’application des méthodes de recherche opérationnelle en vue d’améliorer la gestion des soins de santé, est coauteur de deux communications qui seront offertes sous le thème de la planification de la capacité et du flux des patients dans les services de santé. M. Patrick présidera aussi une séance consacrée à la modélisation du rendement des soins de santé, et plusieurs de ses collègues à l’École de gestion Telfer participeront au congrès à titre de présidents de séances ou de conférenciers, comme chercheurs principaux ou chercheurs associés. Parmi ces personnes figurent la professeure Sarah Ben Amor (prise de décision à critères multiples en soins de santé), le professeur Wojtek Michalowski (informatique de la santé), le professeur Craig Kuziemsky (équipes interdisciplinaires en soins de santé) et M. Pavel Andreev (gestion du rendement des soins de santé).

Le congrès bénéficiera en outre d’un fort contingent de l’École de gestion Telfer dans bon nombre d’autres disciplines, a signalé M. Patrick. Ainsi, les professeurs de finance William Rentz et Francois-Éric Racicot présenteront leurs recherches axées sur les modèles d’évaluation des actifs. Le professeur Jonathan Li quant à lui présidera une séance sur les techniques modernes de modélisation en gestion du risque et présentera sa recherche en finance et en analyse du risque. Pour sa part, le professeur Dan Lane, spécialiste des domaines de la gestion au niveau des collectivités, de la gestion des pêches et des océans, ainsi que de l’adaptation aux changements climatiques, présidera une séance sur les stratégies d’adaptation aux changements climatiques en plus de faire une communication sur la pêche durable (conjointement avec le professeur auxiliaire Richard Moll).

Deux discours-programmes marqueront le congrès. M. Jonathan Rosenhead, professeur de recherche opérationnelle à la London School of Economics, examinera la question de savoir si le domaine de la recherche opérationnelle est prêt à relever des défis complexes de société liés notamment aux changements climatiques. Les participants pourront également entendre Mme Margaret Brandeau, une spécialiste de premier plan en recherche opérationnelle, dont le travail s’intéresse à l’élaboration de modèles mathématiques et économiques appliqués destinés à appuyer les décisions en matière de politiques de santé. Mme Brandeau, qui est professeure d’ingénierie (Coleman F. Fung) et professeure invitée de médecine à l’université Stanford, donnera une présentation intitulée Public Health Preparedness: A Multi-Billion Dollar Problem/ Opportunity (La planification en matière des services de santé publics : un problème ou une occasion de plusieurs milliards de dollars).

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert