Passer au contenu principal
 
 
 
 

Ivy Lynn Bourgeault, Chaire de recherche des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sur le genre, le travail et les ressources humaines en santé, préparera une étude ethnographique sur la culture professionnelle en évolution du Centre de naissance et de bien-être d’Ottawa (CNBEO). La recherche abordera des questions d’identité professionnelle et la vie au travail des sages-femmes tout en examinant la collaboration interprofessionnelle (entre sages-femmes, entre sages-femmes et obstétriciens/médecins et entre sages-femmes et aides-sages-femmes). Les chercheurs qui comprennent, entre autres, Mme Bourgeault et Cecilia Benoit, de l’Université de Victoria ont reçu ont reçu un financement des IRSC dans le cadre des Programmes de planification.

Contexte de la recherche

L’Association canadienne des sages-femmes souligne que des obstacles les empêchent d’exercer pleinement leur profession. Grâce à la tenue récente d’un projet pilote provincial, trois centres de naissance autonomes ont été mis sur pied afin d’offrir aux femmes enceintes à faible risque un plus grand éventail de choix à l’accouchement. Les centres de naissance sont un nouveau milieu de travail pour les sages-femmes de l’Ontario et le théâtre de possibilités inexplorées de collaboration interprofessionnelle et de rôles émergents de soutien en soins de santé, et ce, dans un environnement dirigé par les sages-femmes.

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert