Passer au contenu principal
 
 
 
 

Un atelier tenu par l’École de gestion Telfer les 24 et 25 septembre a rassemblé des experts d’établissements de recherche canadiens et de l’Institut Fraunhofer de recherche sur les systèmes et l’innovation de Karlsruhe, en Allemagne. L’atelier a été organisé par la professeure Sandra Schillo, de l’École de gestion Telfer, et par Rainer Frietsch, de l’Institut Fraunhofer. Les participants ont traité de questions touchant à l’efficacité de la R. et D., l’évaluation de la recherche publique, l’impact scientifique de la recherche et les politiques d’innovation. Cet atelier fait suite à un atelier Telfer-Fraunhofer qui s’était déroulé à l’Ambassade du Canada à Berlin en novembre 2013.

« Ces chercheurs partagent un intérêt particulier pour les retombées de l’innovation sur les politiques, et le sujet est d’une grande importance pour les deux pays », a déclaré Sylvain Charbonneau, vice-recteur associé à la recherche à l’Université d’Ottawa, dans son discours d’ouverture. « L’efficacité de la R. et D., par exemple, a pour objectif de trouver des réponses à des questions qu’il faut régler pour que les gouvernements formulent des politiques plus nuancées qui permettent de mieux obtenir les résultats sociaux souhaités ».

Martine Spence, vice-doyenne (recherche), est d’avis que le secteur stratégique de l’innovation et de l’entrepreneuriat de l’École de gestion Telfer et le regain d’intérêt du Canada pour les modèles internationaux d’innovation ouvrent la porte à de nouveaux arrimages de recherche entre l’École et l’Université, l’industrie et le secteur public.

« Au Canada et ailleurs, les universités et leurs partenaires saisissent de mieux en mieux le rôle le plus utile qu’ils peuvent jouer par rapport à l’efficacité de la R. et D. tout en déterminant les connaissances qui seront requises pour bâtir de meilleurs systèmes d’innovation », affirme la professeure Spence.

L’Allemagne est un partenaire très important de l’Université d’Ottawa et plus de 80 collaborations individuelles et institutionnelles de recherche lient l’Université à l’Allemagne, a souligné M. Charbonneau. Le second jour de l’atelier coïncidait avec une visite à l’Université du président de l’Allemagne, Joachim Gauck. Le président Gauck était en visite officielle au Canada du 24 au 27 septembre.

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert