Passer au contenu principal
 
 
 
 

Jonathan Patrick, un professeur de l’École Telfer qui a recours à des techniques avancées de modélisation pour résoudre des problèmes de décision séquentielle à grande échelle en soins de santé, vient tout juste de recevoir une subvention du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Sa recherche novatrice est axée sur la planification des capacités à l’intérieur d’un réseau de services communautaires, l’objectif étant de veiller à ce que les patients obtiennent sans tarder leur congé des soins de courte durée. Cette recherche vise également à créer des modèles d'ordonnancement relatifs aux systèmes de santé.

Contexte :

Souvent, il est nécessaire de compartimenter le système de santé afin de simplifier les problèmes de gestion en un modèle utilisable. Cette approche ne tient toutefois pas compte de l’importante complexité du roulement des patients en milieu hospitalier et de la nature hautement dépendante des décisions en voie d’être optimisées. La réussite de la programmation dynamique approximative (PDA) signifie que cette compartimentation n’est plus entièrement nécessaire.

Le professeur Patrick et son équipe bâtiront un modèle de processus décisionnel de Markov (PDM) combinant les problèmes d’établissement avancé du calendrier et de prise de rendez-vous en un modèle capable de gérer la consommation de ressources multiples en séquence. Le modèle sera évalué en relation avec des prédictions sur la congestion des hôpitaux. À l’étape finale du projet, un modèle de planification des capacités sera conçu pour permettre aux services de soins communautaires d’optimiser le flux de patients provenant des soins de courte durée.

© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert