Passer au contenu principal
 
 
 
 

Par Rania Nasrallah-Massaad

Alexander Chung s’est inscrit au programme de doctorat en gestion à Telfer après avoir obtenu une maîtrise en science des systèmes. Il travaille avec le professeur Pavel Andreev et la professeure Lysanne Lessard du programme en systèmes de santé. Nous l’avons rencontré pour en apprendre davantage sur ses intérêts de recherche dans le domaine des systèmes d’information et de l’analytique de gestion.

Pourquoi avez-vous choisi d’étudier les systèmes de santé? Votre choix a-t-il été motivé par des raisons personnelles?

J’ai choisi de faire un doctorat en gestion, et en particulier en systèmes de gestion de l’information, pour ses nombreuses applications et sa pertinence dans la vie de tous les jours. La technologie influence nos façons d’agir et il est important de comprendre comment on peut concevoir des systèmes qui nous aident à adopter volontairement certains comportements.

Sur quoi porte votre recherche et comment contribuera-t-elle au domaine?

Ma recherche s’intéresse à la manière dont les systèmes d’information peuvent servir à modifier les comportements des utilisateurs et utilisatrices pour les aider à adopter de nouvelles habitudes. Je suis donc en train de développer une théorie visant à expliquer et à prédire comment les systèmes d’information entraînent la formation d’habitudes. Je pourrai ensuite déduire des informations exploitables lors de la conception et du développement de systèmes afin de créer des solutions plus efficaces pour les utilisateurs et utilisatrices, dans différents les contextes.

Vous vous êtes récemment rendu à Hawaï pour une conférence internationale sur la science des systèmes. Quels en ont été les faits saillants?

Pour l’occasion, j’ai tiré de l’information exploitable en vue de créer des systèmes qui aident les gens à délaisser certaines habitudes et à adopter des comportements préventifs (p. ex. la distanciation sociale, le lavage des mains) pendant une pandémie. Nous avons illustré l’utilisation qu’on peut faire de cette information avec l’exemple du retour en classe d’une étudiante. Un tel système l’aiderait à comprendre les politiques et pratiques nouvellement mises en place pour rendre sécuritaire le retour sur le campus.

Comment vos recherches amélioreront-elles la vie des Canadiens et Canadiennes?

Les informations exploitables que j’extrairai de mes recherches pourraient améliorer la façon dont les systèmes d’information sont conçus afin de mieux servir la population. Elles peuvent aider les secteurs gouvernemental et privé à mettre au point des systèmes qui appuient efficacement certaines pratiques chez les Canadiens et Canadiennes, comme l’autogestion de maladies chroniques et les habitudes contribuant à une saine hygiène de vie.

© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert