Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : MISA

Justin Abraham
Justin Abraham
Étudiant de 2e année en SIGA

Je me souviens très bien des innombrables fois où j’ai dû expliquer aux gens ce qu’était ma spécialisation. La plupart d’entre eux me demandaient ce que ça pouvait bien signifier et je leur répondais en débitant la forme longue de l’acronyme « Systèmes d’information de gestion et analytique d’affaires », ce qui les rendait alors encore plus perplexes parce qu’ils n’avaient jamais entendu parler d’une telle chose. Ce scénario se produit à répétition et dès que je commence à expliquer ce que je fais vraiment, ils se mettent à bâiller ou à se sentir dépassés et soudainement, ils ont très envie de commencer ce fameux devoir de comptabilité qu’ils ne cessaient de remettre à plus tard. J’exagère sûrement un peu, mais j’ai aussi remarqué que la grande méconnaissance au sujet des systèmes d’information commence peu à peu à s’estomper. En un an seulement, j’ai pu constater de mes propres yeux que les gens dans la région d’Ottawa, qu’ils soient étudiants, employés d’entreprises ou même professeurs, sont de plus en plus familiers avec ce domaine et son vaste potentiel dans le domaine des affaires.

On croit souvent à tort que SIGA ne s’adresse qu’aux geeks de l’informatique qui veulent travailler en TI. Mais c’est tellement plus que ça. Le domaine des systèmes d’information et de l’analytique est un magnifique mélange d’informatique et d’affaires, une combinaison qui est à mon avis extrêmement pratique et utile. Ce qui m’amène au prochain mythe à déboulonner : beaucoup de gens pensent que cette option, puisqu’elle est associée à l’informatique, est trop complexe pour eux. Je vous assure que ce n’est pas le cas. En tant qu’étudiant spécialisé en SIGA, votre rôle consiste essentiellement à découvrir des façons d’appliquer des solutions technologiques à des problèmes d’affaires et de rendre vos opérations plus efficaces. Bien sûr, ma description du rôle est ici un peu simpliste, mais c’est essentiellement ça.

Les tâches à remplir dans ce domaine peuvent être intuitives et pourraient consister par exemple à suggérer d’utiliser des paramètres de mesure pour les médias sociaux dans le cadre d’un plan de marketing d’entreprise ou encore à intégrer un programme simple dans une entreprise pour effectuer des calculs plus rapidement. Mais il peut y avoir des moments où les problèmes sont assez complexes et où le travail consiste, par exemple, à implanter soigneusement un système de données à l’échelle d’une entreprise. J’espère que vous voyez qu’il existe une multitude de façons d’utiliser les systèmes d’information et c’est pourquoi, à mon avis, c’est le programme le plus applicable au sein de l’École de gestion Telfer. Je pourrais faire valoir que vous serez appelé à rencontrer des aspects des SIGA dans votre future carrière, quelle que soit votre spécialisation. Je peux nommer quelques exemples qui me viennent à l’esprit : l’automatisation de l’audit en comptabilité, la conception de modèles en HTML/CSS pour le marketing, le codage en VBA pour filtrer les transactions financières des clients, ou même l’aide à l’implantation d’un logiciel de RH pour le recrutement sur le campus.

Les systèmes d’information peuvent s’appliquer à pratiquement chaque facette d’une entreprise. Je crois qu’avec l’essor de la technologie et son omniprésence, les compétences liées aux systèmes d’information sont de plus en plus recherchées sur le marché du travail et je pense que la meilleure façon de vous distinguer des autres candidats est de vous familiariser avec certaines des compétences qui s’y rattachent et d’en apprendre davantage sur ce domaine. Je vous recommande justement de participer à des compétitions d’études de cas technologiques ou à des marathons de programmation. Ces compétitions peuvent sembler intimidantes au premier abord, mais la plupart d’entre elles accueillent presque toujours des personnes nouvelles et enthousiastes. Une autre excellente façon d’en apprendre davantage sur le domaine est de se joindre à l’Association des Systèmes d’information en gestion de Telfer. Ils organisent quelques événements pragmatiques où des représentants d’entreprises de divers secteurs d’activité viennent parler de leurs emplois et recrutent éventuellement des étudiants. À coup sûr, l’une des compétences techniques importantes à avoir est la programmation. Il y a un grand nombre de ressources en ligne pour apprendre les bases du codage et je pense qu’il est essentiel d’avoir des connaissances de base dans ce domaine. En conclusion, s’il y a une chose qu’il faut retenir de cet article, c’est que le domaine des SIGA est de plus en plus courant et prendra une place encore plus importante dans la vie de tous à l’avenir.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert