Passer au contenu principal
 
 
 
 

Meray Ayoub
Meray Ayoub
Étudiante de 3e année en finance

« Bâtir un bon réseau exige des efforts, de la sincérité et du temps. » – Alan Collins [traduction libre]

Aujourd’hui, il est impossible de nier l’importance du réseautage dans la recherche d’emploi. Plus vous vous investirez dans le réseautage, plus vous en retirerez. Votre degré de dévouement au réseautage influera sur la force de vos relations. Cela ne signifie pas que vous deviez éviter d’être authentique ou naturel. En fait, plus vous demeurez vous-même, plus vos relations auront de sens. Voici donc cinq conseils qui vous aideront à réseauter naturellement.

  1. Fixez-vous un objectif

Lorsque l’on ne peut pas observer les résultats tangibles de son travail, il est facile de se décourager. Commencez donc par établir un objectif pour chaque événement. Par exemple, vous pourriez simplement décider de faire quatre nouvelles rencontres. Cette stratégie vous aidera à vous investir pleinement dans chaque conversation et vous servira de distraction, ce qui atténuera votre nervosité. Au terme de l’événement, vous pourrez mesurer concrètement vos progrès et aurez quelque chose à célébrer.

  1. Commencez par des personnes que vous connaissez

Il peut être très intimidant de s’adresser directement à une personne que l’on ne connaît pas. Commencez par approcher des personnes que vous reconnaissez. Vous gagnerez ainsi en assurance et trouverez plus naturel d’engager la conversation. Amenez un compagnon de réseautage : vous renforcerez mutuellement votre crédibilité et vous présenterez l’un l’autre sur un ton chaleureux, par exemple en livrant un témoignage direct l’un sur l’autre. Vous apparaîtrez ainsi sous un jour avantageux, tout naturellement, et vous ne vous sentirez pas aussi contraint de faire le prochain geste ou de poser les prochaines questions.

  1. Préparez des questions ou des sujets permettant de briser la glace

Vous laisserez ainsi une impression durable. Essayez de trouver des questions authentiques susceptibles d’intéresser vos nouvelles relations. Par exemple, si vous êtes un amateur de sports, vous pourriez parler de l’équipe sportive commanditée par l’entreprise. Cette démarche mènera à un dialogue plus naturel. Des questions bien pensées vous aideront à bâtir un rapport de confiance, ce qui renforcera vos relations et élargira les occasions qui s’offrent à vous.

  

  1. Souriez et adoptez un langage non verbal engageant

Notre communication est non verbale à environ 93 %. Par conséquent, une gestuelle engageante peut vous aider à envoyer un message fort. Lorsque nous sommes extrêmement concentrés et/ou un peu anxieux, nous oublions facilement de faire un geste amical : sourire. Or, il n’y a rien de plus naturel et de plus accueillant qu’un sourire. En souriant, vous facilitez le contact avec les autres, car vous semblez plus ouvert; cela les aidera aussi à se souvenir de vous.

  1. Soyez à l’écoute et tirez parti de questions de suivi

La clé d’une relation fructueuse, quelle qu’elle soit, est l’écoute active. De nombreux étudiants cherchent tellement à savoir quelle devrait être leur prochaine question qu’ils deviennent trop distraits pour écouter ce que dit leur interlocuteur. Lorsque vous portez attention à ce que dit l’autre personne, vous pouvez lui poser des questions de suivi. Vous montrez ainsi à votre interlocuteur que vous vous intéressez vivement à son propos et créez ainsi chez lui une impression durable, tissant avec lui un lien plus fort.


© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert