Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : recherche d'emploi

Véronique Bélinge
Véronique Bélinge
Coordonnatrice de développement professionnel

Aussi anachronique qu’une lettre formelle puisse paraître en cette ère de communications rapides et instantanées, la lettre de présentation demeure une composante clé d’une trousse de promotion de soi. Bien qu’elle ne soit pas exigée de tous les employeurs, vous devriez essayer d’en rédiger une avant de devoir besoin d’en écrire et d’en soumettre une officiellement. Cela pourrait demander un peu plus de temps que prévu. Si vous ne souhaitez pas que votre candidature soit rejetée simplement en raison de la qualité de votre lettre de présentation, gardez en tête l’objet de votre lettre de présentation et les erreurs que vous pourriez y faire.

Quel est l’objet de votre lettre de présentation ?

Votre lettre de présentation donne au recruteur une idée claire de la manière dont vos qualifications actuelles font de vous le candidat idéal pour le poste maintenant et de ce que vous apporterez comme contribution si vous êtes recrutés. Votre lettre de motivation n’est pas entièrement à propos de vous, mais surtout à propos de votre apport futur à l’organisation et à ses objectifs.

Ce que vous ne devriez JAMAIS faire dans une lettre de présentation :

  1. Ne vous contentez PAS de lire l’offre d’emploi une seule fois.

Relisez-la plusieurs fois, et utilisez un surligneur ou un générateur de nuages de mots pour relever les mots-clés que vous devez inclure dans votre lettre.

Astuce : De NOMBREUSES offres d’emploi exigent de l’attention aux détails et de solides compétences en communication écrite. Votre lettre de présentation constitue l’occasion idéale de montrer que vous comprenez réellement la nature du rôle.

  1. Ne vous contentez PAS d’adresser votre lettre à « Cher(ère) gestionnaire du recrutement » (autant que possible).

Essayez de trouver le nom de la personne qui serait votre supérieur immédiat et adressez votre lettre à cette personne immédiatement. L’offre d’emploi et le site Web de l’organisation contiennent souvent des indices.

Astuce : Parmi une pile de candidatures, une lettre de présentation portant le nom reconnaissance d’un recruteur ressortira du lot. En faisant un effort additionnel pour personnaliser votre lettre, vous montrerez que vous y avez apporté un soin particulier.

  1. Ne vous contentez PAS de mentionner que vous avez trouvé l’offre d’emploi par hasard sur LinkedIn, par exemple.

Commencez par énoncer la raison pour laquelle vous souhaitez travailler pour cette équipe ou pour cette organisation en particulier. Exprimez votre enthousiasme rapidement et réitérez votre intérêt pour le poste dans le paragraphe de clôture.

Astuce : Votre « lecteur » (l’employeur) veut se sentir désiré pour une raison authentique. Ne vous contentez pas simplement de citer l’énoncé de mission de l’organisme. Faites de la recherche sur l’organisme et soyez authentique.

  1. Ne vous contentez PAS de résumer vos réalisations passées comme dans une biographie.

Le recruteur a lu votre CV. Ne l’ennuyez pas en lui fournissant le même contenu. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire pour l’organisation à la lumière des responsabilités énumérées sur l’offre d’emploi.

Astuce : Utilisez l’offre d’emploi comme guide. La modération a bien meilleur goût.

  1. N’omettez PAS la relecture.

If you leave typos and other mistakes in your cover letter, you’re giving recruiters the perfect excuse to discard your application altogether. The care you put in your cover letter is supposed to reflect the care you would put in your work.

Astuce : Take the habit of proofreading everything you write with the right tools (ReversoGrammarly,AntidoteProofreading ToolPaper Rater, etc.)

 

N’OUBLIEZ PAS : La rédaction d’une lettre de présentation est une compétence. Pour apprendre à la maîtriser, prenez un rendez-vous pour une critique ou une adaptation de lettre de présentation avec une spécialiste du Centre des carrières par l’entremise de Destination carrière.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert