Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : Entrevues

Sékou Dabo
Sékou Dabo
Étudiant de 3e année en systèmes d’information de gestion et analytique d’affaires (entrepreneuriat)

Personnellement, j’étais une personne qui pensait qu’une entrevue d’embauche se limitait à se préparer pour l’entrevue, à arriver à l’heure et à donner le meilleur de soi avant de s’en aller. Je n’avais pas encore la notion de ce qu’il y avait au-delà de l’entrevue. Lors de l’un des ateliers offerts par le Centre des carrières, j’ai obtenu de précieuses informations qui m’ont aidé et m’aideront tout au long de ma carrière. J’ai appris que je pouvais me démarquer autrement que par mes connaissances liées à mon domaine de prédilection.

Voici trois bonnes pratiques à adopter et à mettre en œuvre après une entrevue. Ces pratiques ont été essentielles dans le développement de ma carrière.

Demander la carte de visite de l’interviewer

Demander une carte de visite de l’interviewer permet d’avoir ses coordonnées (nom, courriel, titre de poste, etc.) et d’avoir la possibilité de lui envoyer une lettre de remerciement. Avoir ces informations peut s’avérer très utile pour l’ajouter sur LinkedIn, réseauter et tisser des liens durables avec lui. Qui sait, il pensera peut-être à toi dès qu’il y aura une prochaine ouverture de poste.

Envoyer une lettre de remerciement

Envoyer une lettre de remerciement dans les 48 heures suivant l’entrevue est très utile, car en plus de démontrer ton intérêt pour le poste, c’est ta chance de revenir sur certains points et de rappeler à l’employeur pourquoi il devrait te choisir. Par exemple, après avoir effectué mon entrevue pour le poste d’ambassadeur pour le Centre des carrières, j’ai envoyé une lettre à Amanda pour la remercier de m’avoir accordé cette entrevue et pour insister sur les qualités que je pourrais apporter en tant qu’ambassadeur du Centre des carrières. Je ne sais pas si cela a eu un impact sur sa décision, mais aujourd’hui, j’occupe cette fonction. Personnellement, je n’envoie des lettres de remerciement que pour les postes que je veux absolument.

Faire un suivi

Tu peux aussi faire un suivi après l’entrevue si le délai prescrit par l’employeur pour donner des nouvelles du processus de recrutement est dépassé. Je sais que ça peut paraitre anodin, mais cela démontre ton vif intérêt et ton enthousiasme par rapport au poste. Je tiens également à mentionner qu’à mon humble avis, le fait de ne pas faire un suivi ne va pas forcément te pénaliser ou te nuire. Si un employeur t’a choisi, que tu fasses un suivi ou non, il va t’embaucher.


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert