Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : leadership, Experiences, Compétences

Lucy Chadder
Lucy Chadder
Étudiante de 3e année en finance

J’ai commencé à travailler avec les enfants pendant ma dernière année du secondaire pour gagner un peu d’argent de poche, et c’est l’une des meilleures décisions que j’aie prises. J’ai occupé toute une variété de postes au cours des trois dernières années, y compris dans un programme parascolaire, comme instructrice d’art dramatique et de danse ainsi que dans des camps de vacances en juillet et en août.

J’ai toujours plutôt hésité à indiquer « instructrice de danse » sur mon CV, puisque, eh bien, qu’est-ce que ça peut bien à voir avec le travail dans le milieu des affaires ? J’ai toutefois réalisé que c’est justement en travaillant avec des enfants ces dernières années que j’ai acquis une variété de compétences transférables qui s’avèrent en effet cruciales sur le marché du travail. Voici trois des nombreuses compétences précieuses que vous avez pu acquérir en travaillant avec des enfants et pourquoi vous devriez les mettre en relief sur votre CV.

1. Leadership

Lorsque vous travaillez avec un vaste groupe d’enfants, que ce soit dans un camp de vacances ou dans un cours de danse, vous devez être un excellent modèle et superviser les jeunes toute la journée durant, depuis le réfectoire jusqu’au gymnase ou du début à la fin d’une chorégraphie complète. En plus de diriger des enfants, vous agissez peut-être aussi comme chef de file auprès des employés, surtout les personnes qui se joignent au personnel chaque année et à qui vous montrez les dessous du métier.

2. Adaptabilité

À l’instar du monde des affaires, les enfants peuvent être imprévisibles. Même si vous planifiez toutes vos activités à la minute près, vous apprenez rapidement que la majorité des enfants peinent à se conformer à un horaire strict (surtout par une journée torride de juillet !) Vous devez vous adapter assez vite afin que les enfants ne s’ennuient pas et de ne pas perdre le contrôle de votre groupe. Vous devez continuellement modifier votre plan de match au fur et à mesure que les circonstances évoluent.

3. Aptitudes à l’organisation

Naturellement, il est possible que les enfants ne suivent pas votre horaire et les plans que vous avez établis, mais avoir en main un plan A et un plan B au moment d’entreprendre sa journée est très important, que l’on travaille dans un camp de vacances, dans un studio de danse… ou dans un bureau ! Si vous manquez d’organisation et omettez d’établir un plan de contingence, les enfants en profiteront, et ce sera le chaos complet (l’expérience me l’a appris, et ce n’est pas une sinécure !)

Si j’ai parfait ces trois aptitudes dans le cadre de mon travail avec les enfants, celles-ci m’ont aidée sur le plan professionnel à de nombreux égards : quand j’ai eu à diriger une équipe tout au long d’un projet, à modifier mon emploi du temps ou à organiser une réunion. En résumé, ne sous-estimez pas la valeur de votre expérience professionnelle simplement parce qu’il ne s’agit pas d’un travail de bureau conventionnel de type « 9 à 5 ». Je vous l’assure : tous vos emplois non liés aux affaires vous ont permis de gagner des aptitudes très importantes que les employeurs recherchent chez les candidats idéaux.

 

Pour obtenir des conseils additionnels sur la façon de tirer pleinement parti de toute votre expérience et de la mettre en valeur le mieux possible dans vos futures candidatures, prenez rendez-vous pour une critique de CV sur Destination carrière.


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert