Passer au contenu principal
 
 
 
 

Shirley Mach
Shirley Mach
Étudiante de 4e année en finance

Le stress lié à la recherche d’emploi est bien réel et peut miner significativement notre bien-être physique et psychologique. Souvent, la pression que nous subissons au travail (ou lorsque nous cherchons du travail) devient insoutenable, si bien que nous en perdons tous nos moyens. Pour retrouver une impression de contrôle, nous devons réunir tous les outils à notre disposition afin de gérer efficacement notre stress. Voici comment vous pouvez faire de la pleine conscience votre outil de gestion du stress le plus puissant.

Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Examinons d’abord en quoi consiste la pleine conscience, exactement. L’Oxford Mindfulness Centre la définit comme une « conscience du moment présent que l’on éprouve dans sans aucun jugement » [traduction libre]. Elle implique de se concentrer exclusivement sur le présent, de recanaliser son attention et d’éviter les distractions. L’état de pleine conscience vous amène à remarquer vos pensées, vos émotions et vos actions, mais sans vous y perdre. Voici quatre exercices de pleine conscience que vous pouvez mettre à l’essai pour apprendre à mieux gérer votre stress.

  1. Trouvez une position confortable !

Trouvez un lieu silencieux et confortable. Profitez de ce moment pour vous concentrer sur votre respiration, recanaliser votre attention et éviter les distractions. Ce faisant, vous renforcez le lien esprit‑corps, ce qui vous aidera, en fin de compte, à réduire votre stress, à réguler vos réactions physiques et à rehausser votre niveau général de conscience.

  1. Observez vos pensées, vos sentiments et votre milieu

Une fois que vous vous serez installé(e) confortablement, vous deviendrez de plus en plus conscient(e) de vos pensées, de vos sentiments et de votre milieu. Faites preuve de patience et prenez le temps de cerner vos facteurs de stress (carrière, situation personnelle, examens à venir, etc.) Au fur et à mesure que vous en prenez acte, redirigez tranquillement votre attention vers le moment présent. Vous prendrez conscience de la vaste quantité d’information que vous pouvez recueillir pour vous guider plus avant.

  1. Acceptez vos sentiments

Au fur et à mesure que vous poursuivez votre cheminement vers la pleine conscience, apprenez à accepter vos sentiments et à les faire vôtres. N’oubliez pas que pratiquer la pleine conscience consiste notamment à ne pas se juger. Ces sentiments ne vous définissent pas, et tant et aussi longtemps que vous demeurez conscient(e) de ces sentiments, vous pouvez décider de la manière dont vous agissez.

Bien que cela puisse paraître simple, il importe de noter qu’intégrer la pleine conscience à sa routine demande du temps. Avec de la pratique, vous en viendrez à en récolter les bienfaits à long terme. Pour en savoir plus sur la manière de faire de la pleine conscience votre outil le plus puissant, examinez les ressources suivantes :

Recherche d’emploi : Méditer pour appuyer sur pause

Le potentiel de la mindfulness en développement de carrière

 

Référence : www.mindtools.com/pages/article/mindfulness.htm


© 2021 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert