Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : Motivation, Examens

Morgan Fong
Morgan Fong
Étudiante en 3e année de management

C’est le mois de mars, au cours duquel vos examens, projets et travaux de mi-trimestre s’accumulent juste avant la fin de l’année scolaire. Vient ensuite le redouté mois d’avril, une période stressante d’examens finaux. Il est difficile de maintenir un certain équilibre et de demeurer fixé sur son objectif lorsque toutes ces échéances approchent à grands pas et que l’arrivée de l’été est imminente.

La clé d’une fin d’année scolaire réussie est de prendre quelques minutes pour réfléchir aux objectifs personnels, scolaires et professionnels que l’on souhaite atteindre pour le trimestre en cours. Essayez-vous de décrocher le poste de vos rêves qui marquera le début d’une carrière fructueuse ? Souhaitez-vous poursuivre vos études en entreprenant une maîtrise ? Pourriez-vous mettre la main sur une bourse particulière ? Quel que soit votre objectif, maintenez le cap et n’abandonnez pas.

Dans le présent article, je vous fournis quelques conseils qui vous aideront à demeurer motivé au cours des prochaines semaines et à terminer votre trimestre sur une bonne note !

  1.     Établissez vos priorités

Tout le monde en convient : pour accomplir plusieurs tâches dans les délais prescrits, il est crucial d’établir ses priorités. Et c’est absolument vrai ! Bien que chaque personne ait sa propre façon d’organiser et de suivre tous les éléments à son agenda, je trouve que la méthode la plus efficace de visualiser ce que j’ai à accomplir est de mettre toutes mes tâches quotidiennes par écrit. Rayer les tâches accomplies au fur et à mesure (même les plus modestes) est encourageant, et cela m’incite à demeurer productif. N’oubliez pas de fixer un laps de temps estimatif pour chaque tâche (réservez cette plage dans votre calendrier électronique ou sur votre liste manuscrite).

  1.     Adaptez-vous

S’il est important d’apprendre à cerner les stratégies d’apprentissage et d’étude qui vous conviennent le plus, il est parfois utile de s’ajuster à un nouvel environnement. Au fil de mes études universitaires, j’ai recueilli un éventail de techniques d’étude dont l’utilité varie en fonction du cours. Par exemple, si le contenu à réviser est riche en mathématiques, j’utilise un tableau blanc, et je répète continuellement les exercices tirés des cours magistraux et du recueil de textes. Pour les autres cours dont la matière exige plus de mémorisation, je trouve que lire mes notes à haute voix et les retaper sont les deux méthodes les plus utiles. Étudier à différents endroits peut aussi être un facteur de productivité. Changer de lieu d’étude permet à l’esprit de se reposer et de s’ajuster à un nouvel environnement, ce qui est énergisant. Il est aussi important d’observer le moment de la journée où l’on se sent le plus productif et d’en tirer parti pour achever le plus de tâches possible. Dans mon cas, j’ai observé que j’étais plus alerte et que j’arrivais à accomplir plus de choses efficacement en matinée. Lorsque la météo est plus clémente, j’aime faire une courte promenade à l’extérieur pour m’éclaircir les idées. Je me sens ensuite revigoré et prêt à reprendre l’étude.

  1.     Concentrez-vous

Lorsque je croule sous le stress et que j’ai le sentiment d’avoir trop d’échéances à respecter dans un court laps de temps, je m’arrête quelques minutes pour respirer profondément afin de me détendre et de retrouver ma concentration. Vous devez prendre en compte la ligne d’arrivée et les étapes qui la précèdent. Arrêtez‑vous quelques minutes pour vous concentrer sur les objectifs du trimestre et pour réfléchir à ce que vous ressentirez lorsque vous aurez tout terminé.

Il ne reste que quelques semaines avant la fin du trimestre. Vous pouvez y arriver ! Maintenez le cap, et finissez l’année scolaire en beauté !


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert