Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : leadership, Motivation

Farah Osman
Farah Osman
Étudiante de 2e année en marketing

Qu’est-ce que ça signifie être leader?

Un « leader » ne se contente pas de « diriger » un groupe. Un « leader » n’est pas simplement une personne que d’autres suivent et admirent.  Un « leader » n’est pas simplement quelqu’un qui sait déléguer.

Un leader est quelqu’un qui s’efforce de faire d’autres leaders. En tant que leader, votre premier objectif est de donner des moyens d’action aux membres de votre équipe et de les rendre autonomes. 

Mais comment y parvenir? Voici ce que j’ai appris en tant qu’étudiante dans un poste de leadership.

1. Déléguez, déléguez, déléguez

Il ne s’agit pas de simplement donner des ordres aux gens. La délégation est la façon dont toute organisation progresse, et c’est l’un de vos principaux rôles en tant que leader. Cependant, il est important de trouver un équilibre entre le manque d’implication et la microgestion lorsque vous déléguez. Les membres de votre équipe ont besoin d’apprendre par eux-mêmes et de vivre les mêmes difficultés que vous afin de se développer professionnellement et personnellement, mais ils ont besoin de pouvoir faire appel à vous comme ressource. Il est essentiel de trouver ce juste milieu entre la délégation et la microgestion. Vous voulez donner à vos employés l’espace dont ils ont besoin pour accomplir leurs tâches comme ils le souhaitent, tout en restant disponibles au cas où ils auraient des difficultés. Pour ce faire, vous pouvez demander à vos employés les tâches pour lesquelles ils ont besoin d’aide, ce qu’ils trouvent facile ou difficile, comment leurs tâches se déroulent jusqu’à maintenant, et ainsi de suite. Puis, vous pouvez intervenir au besoin.

2. Motivez votre équipe

C’est probablement mon conseil le plus important. Il peut être difficile de motiver votre équipe, mais ce n’est pas impossible. Tout d’abord, encouragez vos membres.  Rappelez-leur l’importance de leur travail, ne les laissez pas oublier qu’ils ont un rôle crucial à jouer au sein de l’organisation. Deuxièmement, célébrez leurs succès.  Donnez-leur un sentiment de fierté à l’égard de ce qu’ils ont accompli. Vous leur donnerez ainsi la confiance nécessaire pour viser encore plus haut la prochaine fois. Enfin, montrez-leur que vous comptez sur eux et que vous êtes persuadé qu’ils feront le meilleur travail possible. Ainsi, ils ne voudront pas vous décevoir et mettront beaucoup d’effort dans leur travail.

3. Soyez accessible et compréhensif

Les membres de votre équipe feront des erreurs et il est important qu’ils se sentent à l’aise de venir vous voir lorsqu’ils éprouvent des difficultés. Parlez-leur d’égal à égal.  Ne laissez pas votre ego d’avoir été nommé leader faire obstacle au succès de l’organisation. Un lien hiérarchique rigide est intimidant et vous rend plus inaccessible. N’ayez pas peur de faire part de vos erreurs ou d’admettre que vous avez tort. Les membres de votre équipe seront ainsi moins susceptibles de cacher leurs erreurs. Enfin, encouragez une forte dynamique d’équipe; vous voulez développer une amitié avec votre équipe. Vous pouvez le faire en planifiant des activités sociales, en organisant des repas pour célébrer des occasions et en parlant de choses qui ne sont pas liées au travail. Apprenez à réellement connaître les membres de votre équipe et vous serez plus facile d’approche.

Pour conclure, il est impossible d’apprendre à diriger une équipe dans un court article de blogue. C’est quelque chose qu’on apprend avec le temps. Mais n’oubliez pas mes trois conseils et vous partirez du bon pied. En cas de doute, pensez à chaque leader, gestionnaire ou superviseur pour qui vous avez travaillé : qu’ont-ils fait pour vous motiver… ou au contraire, pour vous démotiver?


© 2019 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert