Passer au contenu principal
 
 
 
 
 |  Étiquettes : Réseautage, Développement de carrière

Angela Monfleury
Angela Monfleury
Étudiante de 3e année en comptabilité

La période d’étude est maintenant terminée, et vous en avez passé une bonne partie à étudier en vue de vos examens. Vous manquez de sommeil et n’avez qu’une chose en tête : les travaux et les examens de mi-trimestre. Une fois tout cela terminé, vous referez le plein d’énergie (et récupérerez vos heures de sommeil). La vie universitaire n’est‑elle pas merveilleuse ?

Pendant que vous vous remettez de cette période stressante, pourquoi ne pas prendre un moment pour réfléchir à votre avenir ? Que vous commenciez à peine vos études ou que vous en soyez au dernier droit avant la collation des grades, vous vous demandez probablement ce que vous souhaitez retirer de vos études. Et la réponse la plus évidente à cette question est la suivante : UN EMPLOI. Il est naturel que vous souhaitiez démarrer votre carrière, mais que voulez‑vous faire exactement ?

Vous avez peut-être besoin de vous bâtir un plan constitué d’étapes concrètes. Avez-vous déjà pensé à préparer un plan de développement personnel (PDP) ? Un PDP peut vous aider à propulser et à structurer votre apprentissage ainsi qu’à définir vos objectifs et à tirer pleinement parti de toutes les occasions qui s’offrent à vous. Que vous entamiez votre développement ou que vous soyez en train de le réévaluer, un PDP est une excellente façon de circonscrire vos progrès.

Naturellement, formuler un tel plan exige une excellente connaissance de soi et devrait être un exercice itératif, car chaque décision que vous prendrez influera sur votre plan. Voici les trois étapes à suivre pour créer un excellent PDP qui donnera des résultats.

  1. Définissez votre situation actuelle

Réfléchissez non seulement à vos capacités actuelles, mais à tout ce que vous avez accompli à ce jour aux fins de votre perfectionnement. Avez-vous suivi des ateliers organisés par le Centre des carrières ou tout autre cours particulier ? Ces activités devraient apparaître sur votre PDP, tout comme vos objectifs de départ. Demandez-vous si vous êtes là où vous aimeriez être à ce stade‑ci de votre vie. Vous devriez en outre évaluer vos habiletés et compétences actuelles. Vous êtes un pro de l’informatique ? Un chef de file naturel ? Un magicien des présentations ? Notez vos points forts et vos points faibles.

  1. Déterminez votre destination

Formulez vos objectifs à court et à long terme selon la méthode SMART : vos objectifs devraient être (specific –› précis), (measurable –› mesurables), A (attainable –› atteignables), (realistic –› réalistes) et (timely –› à propos/pertinents). Cette étape vous aidera à suivre vos progrès et à redéfinir votre PDP en conséquence. Vous devriez en outre : réunir des données sur les diverses solutions qui s’offrent à vous; cerner les compétences dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs; et déterminer comment évaluer ces compétences. N’oubliez pas que le Centre des carrières peut vous aider dans un vaste éventail d’activités.

  1. Mettez en œuvre votre PDP et réévaluez‑le régulièrement

Maintenant que vous savez où vous voulez aller, c’est le moment de mettre votre plan à exécution. Conservez les responsabilités liées à votre poste actuel : envisager l’avenir ne devrait pas signifier négliger le présent. Continuez de travailler avec ardeur maintenant en vue de vos aspirations futures. Vous devriez en outre conserver un bilan de vos progrès et revoir ou ajuster vos objectifs occasionnellement. Travailler en étroite collaboration avec un conseiller du Centre des carrières est une excellente manière d’atteindre les objectifs énoncés dans votre plan.

Maintenant que vous avez en main un PDP solide, vous pouvez commencer à travailler à l’atteinte de vos objectifs de carrière à long terme. Où que vous trouviez dans votre vie professionnelle, élaborer un tel plan peut s’avérer un exercice productif. Vous pouvez prendre le contrôle de votre avenir en établissant des objectifs clairs et en les divisant en plusieurs étapes plus petites et plus gérables. N’oubliez pas : lorsque vous omettez d’établir un plan, vous planifiez un échec !


© 2020 École de gestion Telfer, Université d'Ottawa
Politiques  |  Urgences

alert icon
uoAlert