Étudier en régime coopératif, est-ce pour vous? Maintenant que vous avez enfin choisi votre programme universitaire et votre cheminement d’études, prendre une importante décision du genre peut représenter un stress. 

Pour l’atténuer, il convient de déterminer ce qui est idéal pour vous et de bien comprendre l’intérêt du régime coop, de même que ses avantages sur votre bagage universitaire. Que ce soit pour faire meilleure figure en entrevue ou dessiner votre avenir, étudier en régime coopératif est une avenue à considérer au premier cycle. 

Qu’est-ce que le régime coop?

Définition du régime coop 

Le régime coop est une option de cheminement postsecondaire offerte dans de nombreuses universités canadiennes. Dans le cadre d’un régime coop à l’École de gestion Telfer, vous participerez à quatre stages rémunérés de 13 à 15 semaines chacun dans votre domaine d’études, et ce, tout au long de votre programme.

Le but du régime coop? Vous offrir une expérience pratique avant l’obtention de votre diplôme universitaire et ainsi faciliter votre transition sur le marché du travail en vous permettant de mettre concrètement en pratique les compétences et les connaissances acquises dans vos cours universitaires. 


Fonctionnement d’un stage coop 

À l’École de gestion Telfer, le cheminement coopératif commence dès la demande d’admission, mais il est aussi possible d’y accéder une fois vos études commencées. Si le Bureau coop vous accepte, votre premier stage aura lieu l’été qui suit la fin de votre deuxième année d’études. 

La première étape du processus de sélection consiste à rédiger un CV de base pour présenter votre expérience et votre formation. Vous aurez ensuite accès à un portail en ligne où une panoplie d’offres de stages vous attendent. Chaque employeur pourra examiner les CV reçus et choisir les candidatures qui correspondent le mieux aux besoins de leur organisation. C’est le Bureau coop qui organise les entrevues avec les personnes sélectionnées par les employeurs. 

Après la période des entrevues, un délai de quelques jours vous sera octroyé pour classer les possibilités de stage selon vos préférences. Si votre employeur numéro 1 vous choisit aussi en premier, le Bureau coop vous jumellera d’emblée. Le Bureau coop fera ensuite d’autres jumelages employeur-stagiaire selon les classements. 

Une fois votre placement confirmé, on vous mettra en contact direct avec la personne qui vous supervisera et vous pourrez commencer votre stage! 

Les avantages du régime d’enseignement coop


1.    Acquérir de l’expérience 

Imaginez que vous voulez décrocher un emploi après vos études, et que vous avez le même bagage de cours et de connaissances que tout le monde… un brin intimidant, n’est-ce pas? Maintenant, imaginez que vous avez votre diplôme en poche, plus quatre expériences de travail différentes dans votre domaine et des aptitudes pratiques. Vous voilà avec une belle longueur d’avance! Le grand objectif du régime coop, c’est de vous donner l’occasion de mettre vos connaissances en pratique sur le marché du travail. Après votre premier stage, vous en ferez un autre tous les deux trimestres.

Vous vous spécialisez en marketing? Vous aurez en principe des cours sur les théories et pratiques exemplaires en matière de comportement de consommation, de publicité et de promotion des ventes à votre troisième année d’études. Si vous étudiez en régime coop, vous pourrez enrichir vos connaissances en marketing en vous initiant aussi à la recherche SEO, à la gestion des médias sociaux et à la rédaction, entre autres compétences spécialisées. 

Vous étudiez plutôt en finance? Des cours de théorie financière ou d’évaluation des capitaux propres vous attendent. Dans un parcours coop, vous pourriez découvrir d’autres connaissances avancées comme la gestion de portefeuille, l’information financière et l’analyse financière.

Quelle que soit votre spécialisation, vous trouverez un stage dans un domaine où vous acquerrez des compétences et de l’expérience avant vos collègues de classe. Non seulement vous gagnerez en confiance et en savoir, mais vous vous démarquerez aussi sur le marché du travail après l’obtention de votre diplôme. 


2.    Faire bonne figure en entrevue 

Dénicher un stage coop rime avec faire des entrevues. Si passer plusieurs entrevues une même semaine peut vous effrayer au premier abord, sachez que vous en retirerez une précieuse expérience que vous pourrez mettre à profit pour décrocher l’emploi désiré.

Le Bureau de l’enseignement coopératif met différentes ressources à votre disposition pour bien vous préparer, notamment des ateliers et des simulations d’entrevues individuelles. 

Le Bureau coop vous outille sur les aspects suivants :

  • Comprendre le processus d’entrevue
  • Bien se préparer à une entrevue
  • Conclure une entrevue
  • Utiliser une liste de contrôle d’entrevue

Avec un peu de pratique et des conseils utiles, la ronde d’entrevues ne vous effrayera plus. À cette occasion, vous découvrirez d’ailleurs différents formats, que ce soit l’entrevue à distance, l’entrevue de résolution de problèmes, l’entrevue individuelle ou de groupe, etc. Une autre expérience, quoi! 

Imaginez-vous en train de passer une sixième entrevue dans une même semaine, après avoir reçu toute la formation du Bureau coop. Le stress et l’anxiété seront chose du passé, et vous vous sentirez comme un poisson dans l’eau!

Toute cette expérience vous fournira assurément l’assurance nécessaire pour exceller en entrevue et obtenir l’emploi de vos rêves une fois votre diplôme obtenu. 


3.    Tisser des liens durables 

Rencontrer des gens est l’un des beaux côtés de l’université. Étudier en régime coop ouvre aussi cette porte. Non seulement vous nouerez des amitiés pour la vie, mais vous tisserez aussi des liens professionnels utiles pour bâtir votre réseau après vos études. 

Comme votre employeur pourrait accueillir d’autres stagiaires comme vous, vous rencontrerez peut-être des gens de votre âge qui partagent vos intérêts. Et qui sait, vous vous retrouverez peut-être à sortir manger le midi ou après le travail, ou encore à participer à des activités avec vos nouveaux collègues du bureau!

Qui dit stage dit aussi possibilité d’explorer vos nombreuses passions. Dans certains milieux comme les grandes organisations, par exemple, une partie des heures de stage peut être consacrée à des activités de bénévolat ou au sein d’un club. Voilà enfin l’occasion de donner un coup de main au refuge du coin, de nourrir votre passion pour l’égalité des genres en milieu de travail ou d’intégrer une équipe sportive pour le plaisir de jouer. 

En plus de socialiser, vous bâtirez votre réseau puisque chaque stage coop pourrait vous amener à travailler de près avec cinq à vingt personnes. Quand vous chercherez un emploi après vos études, vous aurez donc une liste de gens vers qui vous tourner pour ouvrir vos horizons professionnels à long terme. En plus des amitiés et relations de mentorat, vous aurez établi une tonne de relations qui pourraient vous ouvrir des portes à long terme.

 S’il est impressionné par votre travail comme stagiaire, votre employeur pourrait même vous offrir un emploi à temps plein après l’obtention de votre diplôme. 


4.    Bâtir son CV avant de décrocher son diplôme 

Dans les offres d’emploi sur LinkedIn ou Indeed, on demande souvent d’« avoir deux ans d’expérience », une exigence frustrante pour de nombreuses personnes fraîchement diplômées. 

Si vous étudiez en régime coopératif, vous aurez cette expérience. En fait, à la fin de vos études, vous aurez quatre expériences de travail uniques dans votre domaine d’études à mettre sur votre CV. 

En plus de capter l’attention des recruteurs et des recruteuses, vous pourriez vous qualifier pour des postes auxquels vous n’auriez pas pu aspirer sans expérience, et ainsi ouvrir vos horizons professionnels.

De plus, avec une expérience coop, il est plus facile de réunir les compétences exigées pour un poste. C’est dire que votre bagage de connaissances et d’expérience sera suffisant pour postuler à bien des emplois avec confiance. 

Cette expérience vous aidera aussi à vous démarquer dans LinkedIn. Vous pourrez y décrire chaque expérience de travail et d’apprentissage dans votre domaine, et ainsi attirer l’attention de personnes occupant un rôle professionnel ou de recrutement qui pourront suivre votre parcours coop au fil de vos études universitaires.

Bonne pour votre CV comme pour votre profil LinkedIn, une expérience coop simplifiera par ailleurs votre recherche d’emploi après vos études.


5.    Se connaître 

discussions-entre-etudiants-et-employeurs Est-ce que je veux travailler pour le gouvernement? Ou pour le secteur privé? Pourquoi pas l’industrie de la beauté? Est-ce qu’une entreprise de technologies, où le rythme de travail est souvent effréné, est une bonne idée pour moi?  Voilà des questions auxquelles vos quatre stages différents vous aideront à répondre, simplifiant ainsi votre recherche d’emploi. 

Le guichet d’emplois coop vous donne accès à des postes dans de nombreux domaines, au public comme au privé. Faites un essai dans chacun de ces secteurs, notamment au gouvernement du Canada, et vous verrez ce que vous préférez. 

Vous préféreriez une entreprise en démarrage qui conçoit des applications ou au sein d’une société aéronautique bien établie? Les possibilités sont nombreuses! Après avoir appris à conjuguer le travail avec votre vie personnelle et acquis de nouvelles compétences dans différents milieux, vous terminerez votre programme d’études avec plus d’une corde à votre arc! Vous pourrez ainsi mettre de l’avant votre parcours diversifié au sein d’une entreprise en démarrage dynamique, dans un poste spécialisé au gouvernement ou même dans une entreprise privée avant-gardiste. Toute cette expérience vous permettra de postuler différents emplois dans le futur, mais aussi de mieux vous connaître. 

Ce n’est pas tout : le régime coop offre des possibilités de stage à l’extérieur d’Ottawa. Si travailler à Toronto, à Montréal ou même dans un autre pays vous appelle, passez à l’action à l’occasion d’un stage de quatre mois. Ce sera comme une minipratique avant d’avoir votre diplôme et de décider de vous y installer pour un emploi à temps plein.  

Avec quatre possibilités de stage, vous pourrez explorer vos perspectives professionnelles et avoir une meilleure idée de votre emploi de rêve à votre sortie de l’université. 

Conclusion 

Vous avez beaucoup à gagner en étudiant en régime coopératif. La formation, les entrevues et les stages paveront la voie de votre succès, bien au-delà de vos études. 

Vous acquerrez une expérience pratique dans votre domaine et des qualifications qui vous donneront une longueur d’avance. Vous ferez bonne figure en entrevue, bâtirez votre réseau et enrichirez votre CV, ce qui simplifiera votre recherche d’emploi après vos études. Enfin, parce que vous départagerez les emplois qui vous conviennent ou non, vous verrez plus clair dans votre cheminement de carrière.

Pour en savoir plus sur l’admission au régime coopératif ou pour d’autres questions, rendez-vous sur le site Web du régime coop ou écrivez au Bureau coop à l’adresse Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..